« The L Word » : le reboot inattendu

Trois héroïnes de la mythique série The L Word reviennent dans une suite produite par la créatrice originale. Ce soir à 22h sur Be 1.

1034809_1_0_prm-keyart_1700x1063

Elle a marqué toute une génération et a révélé à certaines leur orientation sexuelle. Première série télévisée consacrée entièrement au quotidien d’un groupe de lesbiennes, The L Word renaît de ses cendres grâce à un sequel produit par Showtime. Lauréate de quatre prix (dont deux GLAAD Media Awards), la série est reconnue pour avoir représenté des personnages lesbiens, bisexuels et trans à une époque où la communauté LGBTQ+ n’était quasi pas présente sur le petit écran. Son succès se répercutera des années plus tard, permettant la naissance de séries comme Queer Eye For The Straight Guy. Mais loin d’être parfaite, la série The L Word sera aussi critiquée pour son casting très blanc et des propos problématiques sur les bisexuels et les trans.

Quinze ans plus tard, le monde a changé. Un shift de mentalités qui a certainement motivé Ilene Chaiken à faire revivre ses héroïnes et à créer de nouveaux personnages. Ici accompagnée de la réalisatrice Marja-Lewis Ryan, elle explique avoir voulu créer une suite “plus inclusive”. On y retrouve Alice (Leisha Hailey) en animatrice radio, Bette (Jennifer Beals) en pleine campagne pour le mayorat de Los Angeles, et Shane (Katherine Moenig). Les fans seront certainement déçus de noter l’absence de Tina, dont l’interprète (Laurel Holloman) a abandonné sa carrière d’actrice pour se consacrer à la peinture. Les trois héroïnes continuent l’aventure The L Wordaux côtés d’une nouvelle génération de personnages LGBTQIA affirmés qui connaissent l’amour et ses chagrins, le sexe, les échecs et le succès à L.A.”, précise la chaîne Showtime. Parmi ces nouveaux venus, on note la présence de l’humoriste Fortune Feimster, Jacqueline Toboni (Easy), Sepideh Moafi (The Deuce) et les actrices trans Jamie Clayton et Sophie Giannamore.

Sur le même sujet
Plus d'actualité