Le gilet troué de Kurt Cobain estimé à 300.000 dollars

La relique grunge que le leader de Nirvana portait lors de l'enregistrement de l'album "Unplugged" est l'objet de toutes les convoitises de la vente aux enchères la plus rock and roll organisée ces 25 et 26 octobre à New York.

nirvana6

Oubliez Picasso, Andy Warhol ou les objets de l’Égypte Ancienne. En matière de ventes aux enchères, la tendance est au objets ayant appartenus à des icônes du rock. Peu importe que Bob Dylan ait soufflé trois fois dans un harmonica ou que Madonna se soit débarrassée d’une casquette de base-ball après l’avoir portée lors d’un gala. Les articles touchant de près ou de loin aux stars du show-business font l’objet d’une spéculation qui touche autant les vrais collectionneurs que les marchands de l’art, voire les ayants droit guidés par l’appât du gain.

Spécialiste des transactions de lots ayant appartenu à des artistes, la maison Julien’s Auctions organise sa traditionnelle vente Icons & Idols: Rock’n Roll à New York ces 25 et 26 octobre. Si vous êtes intéressés, pas besoin de prendre la direction de la Grande Pomme, il est possible de suivre la vente et de faire des offres (après inscription) sur le site internet de Julien’s Auctions.

Summum du grunge

Parmi les 700 objets proposés, il en est un qui suscite un engouement sans précédent. Il s’agit du légendaire gilet en laine vert olive porté par Kurt Cobain lorsque le groupe Nirvana a enregistré son concert MTV Unplugged à New York en 1993, prestation qui a été immortalisée en CD et en DVD. Particularité du vêtement qui n’a dû coûter que quelques dollars à Cobain? Celui-ci comprend un trou de cigarette, équivalent du Saint-Suaire pour les fans du chanteur, car preuve de son attitude. La mise de départ est de 50.000 dollars mais Julien’s Auctions estime que ce gilet pourrait s’arracher à plus de 300.000 dollars. « Kurt a créé le look grunge et ce gilet est le summum de tous les vêtements qu’il ait jamais porté », souligne Darren Julien, PDG de Julien’s Auctions. « Pour les fans de Nirvana, nous avons aussi la guitare Fender Mustang que Kurt a utilisée durant le In Utero Tour (la dernière tournée de Nirvana avant le suicide de Kurt Cobain le 5 avril 1994, ndlr.) ».

Cette vente Icons&Idols: Rock and Roll propose aussi des reliques ayant appartenu à Janis Joplin, Madonna,The Beatles, Bruce Springsteen, Elvis Presley, Frank Sinatra ou encore Neil Young. Voici quelques exemples choisis dans le catalogue…

Le chapeau de Jimi Hendrix

Avec Bob Marley, Elvis Presley, Michael Jackson, il fait partie des icônes disparues les plus bankables. Son back-catalogue (chansons inédites, live, bootlegs) semble inépuisable, de même que la collection de ses objets personnels. À croire que le regretté guitariste ne jetait rien à la poubelle. Ce chapeau (accompagné d’un foulard) a été mis aux enchères à 2.500 dollars. La maison Julien’s Auctions espère le vendre à plus de 10.000 dollars. 

L’harmonica de Bob Dylan

Selon une déclaration officielle de son technicien Cesar Diaz, Bob Dylan aurait utilisé cet harmonica de la marque Hohner au moins à trois reprises en concert. Pff… Bob a signé l’objet qui est vendu avec son étui. Christie’s l’avait acquis en 1998 et compte spéculer sur ce lot les 25 et 26 octobre prochains. Proposé à 250 dollars, l’harmonica d’oncle Bob a déjà reçu une offre dix fois supérieure.

Les paroles de Layla

C’est dans la chambre de l’hôtel Thunderbird, à Miami, qu’Eric Clapton a trouvé en 1970 les premières couplets de ce qui allait devenir son plus grand classique, Layla. Mister Slowhand s’est inspiré de son amour pour Pattie Boyd, qui était alors la femme de son ami George Harrison, pour cette chanson qui sera gravée sur l’album « Layla and Other Assorted Love Song » de son groupe Derek and the Dominos. Rédigée sur du papier à en-tête de l’hôtel, cette première esquisse manuscrite de Layla ne devrait pas être vendue à moins de 70.000 dollars.

Le gant de Michael

Michael Jackson a porté ce gant à la main droite durant la tournée Triumph des Jackson 5 en 1981. Une offre a déjà été faite à 65.000 dollars, mais la valeur de cet accessoire est estimée à plus de 200.000 dollars. Par radine, la maison Julien’s Auction ajoute avec ce lot une photo de Michael Jackson portant le gant. Trop chouette.

La Harley d’Elvis

Avec le gilet de Kurt Cobain, c’est l’un des articles les plus populaires de cette vente aux enchères. Elvis Presley a acheté cette Harley-Davidson Sportser 1000 CC en 1976, soit un an avant sa mort. Le certificat d’immatriculation est à son nom et le King a fait plusieurs virées avec cet engin dans les environs de Memphis. La maison Julien’s Auction estime ce lot à 100.000 dollars mais bien avant le début de la vente, elle a déjà reçu trois offres à 80.000 dollars.

Sur le même sujet
Plus d'actualité