Le gala des Solidarités a enflammé le Cirque Royal

Avec Angèle, Roméo Elvis, Guillermo Guiz et de nombreux autres invités de choix, la soirée caritative orchestrée par Marka a fait un carton plein.

allez

C’est un Cirque Royal ultra-soldout qui accueillait ce 21 octobre la soirée du Gala des Solidarités, dont la mission était de récolter des fonds au profit de deux associations (Médecins Du Monde Belgique et Infirmiers de rue) qui luttent au quotidien pour offrir aux SDF l’opportunité de retrouver le chemin de l’autonomie et de la réinsertion. L’an dernier, le spectacle avait permis de rassembler 20.000 euros.

Portée par la famille la plus royale de Belgique, les Van Laeken au grand complet (Marka, aux commandes de l’événement, mais aussi Laurence Bibot, Roméo Elvis et Angèle), la quatrième édition de cette soirée caritative a régalé une assemblée très mélangée. On a pu y croiser tant des cinquantenaires fans d’Allez Allez que des adolescents émoustillés de pouvoir apercevoir Angèle et Roméo Elvis de si près. Et s’ils tenaient la tête d’affiche de cet événement co-organisé par le festival Les Solidarités, ces derniers sont loin d’être les seuls à avoir fait vibrer le public de la salle bruxelloise.

Les amis aussi, sont présents en masse pour soutenir la bonne cause et donner un coup de main à Marka, qui se dépense corps et âme pour tenter d’aider les sans domiciles fixes. À commencer par Farah, jeune humoriste à la plume trash, mais à l’aura solaire, qui avait la difficile tâche d’ouvrir les hostilités. Une mission qu’elle a relevé avec brio, en enchaînant les sketches percutants dans lesquels elle aborde sans filtre tant les relations hommes-femmes, que les règles et la place des femmes dans la société.

Suivie par Pablo Andres, qu’on avait rarement vu si drôle avec son show préparé spécialement pour l’occasion, dans lequel il a comparé la famille Van Laeken à la dynastie des Jackson, mais aussi les prestations de Kody, du groupe Zappeur Palace (gagnant du tremplin des Solidarités) et de la moitié de Chico y Mendez. Une soirée qui, selon la recette consacrée, a mêlé avec succès tant l’humour que la musique.

Roméo Elvis, plus habitué aux foules rebondissantes des festivals et des grandes salle de concert qu’à une assemblée assise, a tout de même réussi à faire lever le public lors de sa prestation avec Angèle sur le tubesque « Tout oublier ». Un duo précédé par deux solos des artistes, qui ont livré tour à tour « Soleil » et « Flou », morceaux repris en chœur dans les rangs serrés du Cirque Royal, vraisemblablement conquis.

Autre grand moment : le show du talentueux Guillermo Guiz, cynique à souhait, et ce qu’il parle de sexe, de ses rencontres ou d’un spectacle qu’il a donné en prison. Vient le tour du groupe de Marka, Allez Allez, de monter sur scène pour clôturer la soirée avec toute l’énergie qu’on lui connaît. Il est rapidement rejoint, sous de larges applaudissements, par l’entièreté de la troupe. Une soirée qui sera également bientôt retransmise par la RTBF.

Sur le même sujet
Plus d'actualité