Redécouvrir Philippe Tome en cinq œuvres

Le scénariste est décédé ce week-end à l’âge de 62 ans. Plutôt connu pour avoir créé la série Le Petit Spirou, le Belge était également l’auteur de plusieurs histoires moins connues du grand public, mais tout autant qualitatives. Plongée dans son univers.

72274224_2484280261842040_4657271001715834880_n

Spirou et Fantasio

L’aventure Spirou commence en 1979 pour Philippe Tome. Il s’y voit confier les pages jeux avec son ami Janry Geurts. Leur collaboration se met doucement en place : Janry dessine et Philippe écrit tout en participant au travail graphique. Dès 1982, ils deviennent officiellement les nouveaux auteurs des aventures de Spirou et Fantasio auxquelles ils apportent un nouveau souffle. Leur premier album s’intitule Virus, une aventure dans le Pôle Sud sur fond de guerre bactériologique. Ils tiendront les rênes de cette BD culte jusqu’en 1998.

Machine qui rêve

Vers la fin des années 90, Tome, toujours accompagné de son fidèle compagnon Janry, se lance dans une nouvelle aventure avec Machine qui rêve. Cet album de Spirou est résolument plus adulte et très sombre. Le succès commercial ne suivra pas, mais Machine qui rêve reste « un choc de lecture mémorable pour de nombreux lecteurs », d’après le magazine Libération. Avec un univers d’anticipation s’éloignant des codes habituels de la série, Machine qui rêve rompt avec la ligne traditionnelle jusque-là suivie et est encore aujourd’hui considéré comme « une parenthèse culte », ou « déviante » selon les observateurs, dans la longue saga des Aventures de Spirou et Fantasio. La BD est saluée par la critique, mais sera pourtant la dernière des aventures de Spirou et Fantasio signée par Philippe Tome et Janry. Les deux héros sont en effet ensuite confiés à Morvan et Munuera.

Le Petit Spirou

Dès 1987, Tome et Janry imaginent l’enfance de Spirou dans des aventures spécifiquement destinées aux enfants : Le Petit Spirou. Très portée sur le sexe, la BD est un immense succès et dépasse les ventes des aventures officielles. En plus des 17 albums, Le Petit Spirou est aussi adapté en dessin animé et film. L’album qui s’est le mieux vendu est aussi la couverture « la plus provocatrice », d’après Tome lui-même : celle du n°10 (« Tu comprendras quand tu seras grand ») où un énorme concombre dépasse du short du héros. « C’est l’album qui s’est le mieux vendu : un beau démenti à ceux qui croient qu’il faut être sage avec le public… Petit Spirou a été le porte-drapeau de la bande dessinée pas convenable mais aujourd’hui, il n’y a plus rien de vraiment anticonformiste », confiait son auteur dans les pages du Soir. Le scénariste avait dernièrement repris l’écriture d’un nouveau tome, actuellement en prépublication dans le magazine des éditions Dupuis.

Soda

Parallèlement à la création du Petit Spirou, Tome, fasciné par la ville de New York, imagine Soda, une série policière mêlant polar et humour. Ses premières planches sont d’abord pré-publiées dans Spirou en octobre 1986 avant d’être éditées en album cartonné en septembre 1987. La BD raconte les aventures de Soda (Solomon David), un policier new-yorkais taciturne et efficace qui fait croire à sa mère (cardiaque et très croyante) qu’il n’est qu’un paisible pasteur. Récemment, le scénariste s’était remis à écrire un nouvel album de Soda qui devrait sortir en avril 2020.

Berceuse assassine

Fin des années 90, Tome renoue avec sa passion pour New York dans cette série de trois albums dessinés par Ralph Meyer. On y découvre Joe Telenko, un chauffeur de taxi dans un quartier glauque de Gotham qui aimerait se débarrasser de sa femme Martha. Chaque album présente le point de vue d’un personnage différent, montrant progressivement ce qui peut mener à la destruction d’une relation. Le dernier, La Mémoire de Dillon, est publié en 2002.

« S’il y a un paradis pour les auteurs de Spirou, Rob-Vel, Jijé, Franquin et Nic viennent d’accueillir un nouveau. C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre la mort de Philippe Tome survenue hier à l’âge de 62 ans. (…) Les Amis de Spirou présentent leurs condoléances à la famille et aux amis de cet immense auteur », ont écrit sur leur page le mouvement de jeunesse « Les Amis de Spirou ».

Sur le même sujet
Plus d'actualité