Ces artistes belges à découvrir grâce au challenge Inktober

Depuis le 1er octobre, des milliers d’artistes participent au challenge Inktober. Le principe est simple : publier tous les jours du mois un dessin fait à l’encre sur les réseaux sociaux.

Instagram

Cela fait déjà dix ans que des artistes du monde entier relèvent le défi. Chaque jour du mois d’octobre, ils publient un dessin à l’encre. D’où le nom du challenge, Inktober. Pourtant à l’origine, Jake Parker, n’imaginait pas que son idée ait une portée internationale. « J’ai créé la Inktober en 2009 pour m’améliorer personnellement », raconte-t-il sur son site. Aujourd’hui, la Inktober est devenue l’occasion d’inonder les réseaux sociaux de dessins, de promouvoir les artistes en leur donnant une visibilité, mais aussi « de booster leur créativité et de prendre des habitudes positives », comme l’explique Jake Parker. Pour aider les dessinateurs à avoir des idées quotidiennement, l’initiateur du mouvement publie une liste de thèmes à respecter en début de mois.

Et puisque l’Inktober est l’occasion de faire découvrir des artistes méconnus du grand public, Moustique vous a fait une sélection (non-exhaustive) de dessinatrices et dessinateurs belges découverts grâce à l’initiative.

Marion Demeulenaere

Avec d’autres artistes, elle a décidé de suivre une liste différente de celle proposée par Jake Parker. Pendant tout le mois, Marion Demeulenaere imagine des personnages sur base d’un nom et de l’univers dont il doit être issu. Toujours très colorés, ses dessins mettent en scène des animaux, des personnages fictifs et… des paquets de frites. On vous invite à suivre tous ceux qui participent à cette liste farfelue, regroupés sous le hashtag #inktoberpremium.

Yohan Sacré

Davantage connu (il est suivi par plus de 15.000 personnes sur Instagram et est publié aux éditions Lombard), Yohan Sacré a choisi la même liste que Manon Demeulenaere. L’artiste nous ramène en enfance au temps des aventures. Son imagination débordante saura vous séduire et vous faire rêver.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#inktoberpremium

Une publication partagée par yohan sacré (@yohan.sacre) le

Ju Canon

Dans un tout autre registre, Ju Canon, artiste belge basée à Londres, crée des dessins qui semblent être tous être faits dans un style différent. L’occasion de voyager d’un monde et d’un style à l’autre.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#inktober2019 number 2: MINDLESS

Une publication partagée par ?? ℭ???? (@jucanon) le

Camille Toussaint

Ce qu’elle aime, c’est dessiner Bruxelles. Mais pas que. Pour sa première Inktober, Camille Toussaint transforme les thèmes proposés en illustrations pleines de libertés et de moments qu’on a tous connus. Le tout avec une touche d’humour et une petite phrase qui fait toute la différence.

Sev Degueldre

Du bleu partout, des touches de jaunes parfois, une sorcière tout le temps. Les dessins de @sevdegueldre sont féériques. En plus de célébrer la Inktober, l’artiste rappelle qu’octobre rime également avec Halloween. Vampires, citrouilles et loups-garous rythmeront les dessins qu’elle publiera quotidiennement.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Inktober day 2 -Mindless #inktober19 #inktoberday2 #illustration #instadraw #instadrawings #inktober #ink #ecoline

Une publication partagée par Sev (@sevdegueldre) le

Marc Bourguignon

Dernier de notre sélection (mais certainement pas des moindres), Marc Bourguignon. En un dessin, c’est toute une histoire qui nous est racontée. L’artiste traite des déforestations, du réchauffement climatique ou encore de la pêche intensive. Tout en détails, les illustrations de Marc Bourguignon sont aussi artistiques que militantes. Foncez. 

Reste tous les autres artistes belges et du monde entier à découvrir grâce à l’Inktober et à suivre durant tout le reste de l’année. Pour plus de dessins, il suffit de taper « inktober » dans votre barre de recherches Instagram ou Facebook.

Sur le même sujet
Plus d'actualité