Les meilleurs détournements d’Abbey Road

À l’occasion de la réédition 50e anniversaire du chef-d’œuvre des Beatles, retour sur cinq albums qui pastichent la pochette culte, voire les chansons des Fab Four.

paulmccartney

Pour notre reportage à Londres dans les studios d’Abbey Road, nous vous donnons rendez-vous dans notre édition print de cette semaine. Mais retour ici sur la pochette devenue mythique de cet album des Beatles paru le 26 septembre 1969 et écoulé à plus de 31 millions d’exemplaires. Trop occupés à terminer alors l’enregistrement de leur disque, les Beatles n’accordent que dix minutes au photographe Iain Macmilan pour prendre une photo sensée illustrer la pochette. Sur une suggestion de Paul McCartney, Iain Macmilan emmène le groupe au carrefour d’Abbey Road, la rue où se trouve ce qu’on appelle encore les studios Emi. Il fait traverser John, Paul, Ringo et George à quelques reprises sur la passage piéton. Il prend au total six photos. Les Beatles choisiront la cinquième. Le succès de l’album poussera la firme de disques Emi à rebaptiser ses studios « Abbey Road ». Les studios, tout comme le passage pour piétons immortalisé sur la pochette, sont classés « monuments historiques » par l’English Heritage Institute.

Devenu lieu de pèlerinage (une webcam filme même l’endroit 24h sur 24) et un cauchemar pour les automobilistes qui doivent s’arrêter chaque fois qu’un fan se fait prendre en photo au milieu de la voie publique, le passage piéton a inspiré de nombreux hommages. Des personnages de Star Wars aux Simpsons, en passant par LEGO, on ne compte plus les détournements. Voici, dans le désordre, notre top 5 des pochettes de disque s’inspirant d’ »Abbey Road ».

Kayne West, Late Orchestration, 2006

Le 21 septembre 2005, le rappeur américain enregistre un concert à Abbey Road devant 300 fans. Il est accompagné par un orchestre à cordes de dix-sept femmes. Cette captation fera l’objet d’un DVD et d’un album dont la pochette est un clin d’oeil au “Abbey Road” des Beatles. C’est la mascotte de Kayne West, le Dropout Bear (un ours à taille humaine) qui traverse le célèbre passage pour piétons.

Divers artistes, Tribute To The Beatles Reggae Style, 2001

Spécialiste des musiques d’origine jamaïcaine, le cultissime label anglais Trojan Records rassemble sur une compilation parue en 2001 par moins de 46 reprises des Beatles en version reggae. Sur ce coffret de 3 CD, on retrouve notamment les légendes reggae Toots and The Maytals, Desmond Dekker, Marcia Griffiths ou encore The Heptones. Pour la pochette, quatre rastas de Brixton sont recrutés pour traverser Abbey Road.

Red Hot Chili Peppers, The Abbey Road E.P., 1988

Un disque bien connu des collectionneurs et des fans du groupe californien. Les Red Hot Chili Peppers publient ce EP de 5 titres en 1988. Il contient cinq chansons : quatre extraites de leurs albums précédents ainsi qu’une reprise, forcément incendiaire, de Fire de Jimi Hendrix. Pour la pochette, ils traversent Abbey Road nus comme des vers avec une chaussette cachant leur sexe. C’est dans cette tenue que les Red Hot avaient donné quelques concerts dans des clubs de Los Angeles pour se faire remarquer à leurs débuts.

Booker T. and The M.G.’s, McLemore Avenue, 1970

Tellement en admiration devant l’album “Abbey Road”, la formation soul instrumentale de Memphis, dont l’histoire est liée au célèbre studio Stax, décide de rendre hommage aux Beatles. Quelques mois après la sortie commerciale d’ »Abbey Road », Booker T and The M.G.’s en offrent une relecture soul et groovy qui fera date. La photo de pochette n’est pas prise à Abbey Road mais bien à Memphis sur l’avenue McLemore où se trouve (au numéro 926) leur label Stax.

Paul Mc Cartney, Is Live, 1993

Toujours very britisth dans son humour, Paul McCartney choisit d’illustrer son album live, témoignage de sa tournée mondiale de 1983, par une photo hommage à Abbey Road. Il (re)traverse le passage pour piétons avec son chien de race Bobtail. Le titre « is live » renvoie à l’enregistrement en public mais est aussi un pied de nez aux rumeurs sur sa mort qui avaient circulé à la sortie d’Abbey Road en 1969. Certains fans y croient encore, sans doute les mêmes qui pensent qu’Elvis est toujours en vie et que Kurt Cobain est devenu bûcheron dans les forêts de Seattle pour échapper au star system et à sa femme Courtney Love.

Pour en savoir plus, lisez notre article « The Beatles: Retour à Abbey Road ». Rendez-vous en librairie à partir de ce mercredi ou dès maintenant sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité