Bye-bye Johnny Clegg

Le musicien Sud-Africain Johnny Clegg est décédé à l'âge de 66 ans après quatre années de bataille contre un cancer du pancréas.

belgaimage-153087335-full

Surnommé le « Zoulou Blanc », il avait marqué le monde de la musique notamment grâce à ses chansons qui mélangeaient les rythmes zoulou et la pop, mais aussi par ses prises de position contre l’apartheid. Il a d’abord connu le succès à l’étranger, en France et en Angleterre notamment, avant de devenir une star dans son propre pays. En cause, le régime en place qui interdisait ses chansons. L’artiste devait donc se produire dans des écoles et des églises pour propager sa musique.

Il avait notamment écrit le titre Asimbonanga (« Nous ne l’avons pas vu » : NDLR), sorti en 1987 et dédié à Nelson Mandela, alors emprisonné depuis deux décennies. Mandela sera finalement libéré en 1990 après 27 ans de prison. Il est devenu le premier président noir sud-africain lors des élections quatre ans plus tard. L’un des souvenirs les plus emblématique de Johnny Clegg est notamment le jour où il avait interprété la chanson Asimbonanga lors d’une tournée en Allemagne en 1997. Alors qu’il ne se doutait de rien, Mandela est apparu derrière lui, rayonnant, pour l’accompagner sur ce titre. Le gouvernement sud-africain a déclaré dans un communiqué que « sa musique avait la capacité d’unir les peuples à travers les races … Clegg a laissé une marque indélébile dans l’industrie de la musique et le cœur des gens ».

Sur le même sujet
Plus d'actualité