La comédie musicale au Karreveld: retour sur trois spectacles de qualité

Avant "My Fair Lady", le festival Bruxellons! a déjà éduqué notre œil et notre oreille aux classiques de la comédie musicale américaine. Derrière une équipe dirigée par Jack Cooper - missionaire du musical en terre francophone - d'autres spectacles chantés ont marqué la programmation du festival.

sunsetdef01

La mélodie du bonheur – 2015

La première comédie musicale montée au Karreveld dans le cadre du festival estival Bruxellons! Pour séduire un public francophone assez étranger et indifférent au genre, il fallait commencer par un classique des classiques – et dans le genre, « La mélodie du bonheur », c’est un peu « la comédie musicale pour les nuls. » Un musical entré dans l’histoire par le cinéma – le film avec Julie Andrews et Christopher Plummer sorti en 1965 demeurant l’un des sommets du cinéma chanté, quelque part entre kitsch romantique et évocation historique. À la rencontre entre le capitaine Von Trapp, veuf sévère et Maria, nouvelle gouvernante de ses enfants, s’ajoute le paysage politique tourmenté de l’Autriche de la fin des années 30.

Evita – 2016

Joli coup pour Bruxellons! avec la création mondiale en français de cette énorme succès créé en 1978 par Andrew Lloyd Webber et Tim Rice – duo machine à cash de la comédie musicale. Le spectacle, qui retrace la vie d’Eva Peron, épouse du président argentin dans les années 40, idole des foules, est précédé par une chanson – « Don’t Cry For Me Argentina »– qui sera l’un des plus gros tubes de 1977. La comédie musicale sera adaptée au cinéma en 1996 par Alan Parker avec une Madonna très moyenne. La production bruxelloise tient la barre et impose une scénographie à la hauteur de l’ambition du show.

Sunset Boulevard – 2018

Les représentants d’Andrew Lloyd Webber ayant apprécié le travail réalisé par l’équipe belge sur Evita, Bruxellons! récidive avec Sunset Boulevard – classique de l’âge d’or d’Hollywood de Billy Wilder avec Gloria Swanson. Inspirée du film, la comédie musicale de Webber a été créée en 1993 et a vu défiler plusieurs grandes actrices (notamment Glenn Close en 2016) dans le rôle de cette star de cinéma à l’aura dépassée qui continue de croire à son pouvoir de séduction. Sans doute la plus belle réussite du festival bruxellois qui en a donné une adaptation galvanisante…

Sur le même sujet
Plus d'actualité