Idris Elba ne sera pas le prochain James Bond, et c’est vraiment dommage

Découragé par des commentaires racistes, l'acteur britannique se retire de la liste des candidats à la succession de Daniel Craig.

belgaimage-147959369-full

Alors que les premières images du 25ème James Bond viennent d’être dévoilées (voir ci-dessous), on ne sait toujours pas qui remplacera Daniel Craig dans la peau de l’agent 007 dont il s’agit du dernier film (sortie programmée en avril 2020). Ce ne sera en tout cas pas Idris Elba. Taillé pour l’action (on l’a notamment vu dans des productions Marvel et il figure au casting du prochain Fast & Furious), mais aussi doué pour l’émotion (Nelson Mandela), l’acteur britannique (46 ans) semblait disposer de tous les atouts pour décrocher son permis de tuer et enfiler le costume de 007. À un « détail » près: sa couleur de peau.

Dans une interview à Vanity Fair, l’interprète de Luther a déclaré qu’il n’était plus candidat pour reprendre le rôle-titre, et le racisme ordinaire en est le principal responsable. « Quand vous avez des personnes qui disent […] que ça ne peut pas être vous, et que c’est à cause de votre couleur de peau, c’est décourageant. Et si j’obtiens [le rôle] et que ça ne fonctionne pas – ou que ça fonctionne – est-ce que cela sera à cause de ma couleur de peau? C’est une situation difficile dans laquelle je n’ai pas besoin d’aller me fourrer. » Idris Elba, qui affirme ne « jamais avoir déclaré vouloir devenir le nouveau James Bond » se dit tout de même « flatté » que les fans aient spontanément pensé à lui.

Même si l’on est obligé d’accepter et de respecter la décision du génial Stringer Bell de la série The Wire, on est franchement déçu. Daniel Craig le sera peut-être aussi, lui qui avait exprimé son envie que la franchise « considère tout le monde » pour reprendre le rôle. Les autres candidats potentiels ne manqueront sans doute pas d’arguments pour incarner l’emblématique espion anglais – on pense notamment à Robert Pattinson, suggéré par Danny Boyle, un temps chargé de la réalisation du 25e opus avant de mettre les voiles – mais Idris Elba avait ce « truc » en plus. Et il ne s’agit ni de sa couleur de peau, ni du fait qu’il ait été élu « homme le plus sexy de la planète » l’an dernier par le magazine People. L’acteur a l’étoffe d’un grand Bond, avec un charisme et une prestance digne d’un Sean Connery, d’un Roger Moore… et d’un Daniel Craig.

MGM

Après plusieurs bisbrouilles avec la production (menant au départ de Boyle), ce dernier repart donc pour une ultime aventure dont on ne connaît pas encore le nom. Le tournage s’est passé principalement en Jamaïque, où Bond profite de sa retraite. Son repos est interrompu quand son ami de la CIA, Felix Leiter (Jeffrey Wright), sollicite son aide pour sauver un scientifique kidnappé. 007 reprend alors du service pour partir alors à la poursuite d’un nouveau méchant, incarné par l’oscarisé Rami Malek. Côté casting toujours, on retrouve Léa Seydoux dans le rôle de Madeleine Swann et Naomie Harris dans celui de Moneypenny. Ralph Fiennes occupe toujours la direction du MI6 dans la peau de « M ».

Sur une première photo publiée sur le compte officielle de la franchise, on voit un James Bond très élégant se tenant devant une magnifique Aston Martin V8. Une vidéo montrant l’acteur britannique de 51 ans conduisant le magnifique bolide est également sortie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité