Chaos à Vestiville : le festival est annulé pour raisons de sécurité

Est-ce qu'on assiste à une nouvelle édition du Fyre Festival ?

vestiville

L’affiche était presque trop belle pour être vraie. Avec Cardi B, A$AP Rocky, Maître Gims, les Migos, etc. pour ne citer qu’eux, l’événement voulait concurrencer Rock Werchter et devenir le Tomorrowland du hip-hop. La première édition du festival Vestiville, qui se tient à Lommel en Flandre, commence très mal. En effet, les campeurs ont du attendre deux heures en plein cagnard avant de pouvoir installer leur tente… et payer un supplément de 20 euros, qui n’était pas prévu à l’origine. 1.500 festivaliers attendent aux portes du festival depuis des heures et ne peuvent pas rentrer. Le bourgmestre, Bob Nijs, a finalement décidé de ne pas accorder l’ouverture du festival.

Sur les réseaux sociaux, comme Twitter, les messages des utilisateurs mécontents pleuvent. Notamment « Sharzitname » qui explique qu’elle a payé le prix fort (£1.238) trois tickets VIP et loué une villa à £739 mais que les organisateurs ne lui avaient pas donné la bonne adresse et que la maison ne ressemblait absolument pas aux photos qu’il y avait sur le site au moment de la réservation.

Le rappeur A$Ap Rocky, tête d’affiche de la soirée, a annoncé qu’il annulait sa prestation pour « raisons de sécurité« . Il explique avoir été en contact avec la production et qu’il avait précédemment signalé qu’il y avait des problèmes au niveau des infrastructures, mais que rien n’avait été réglé…

Sur le même sujet
Plus d'actualité