Rock Werchter 2019 : une star de Game Of Thrones était sur scène ce jeudi

Le comédien Jacob Anderson s’est montré aussi à l’aise en chanteur soul/rock ce jeudi que dans son rôle de Grey Worm qu’il  a tenu pendant cinq saisons dans la série HBO. Sa musique, par contre…

raleigh_ritchie_mathieu_golinvaux20190627werchterd1-2

Charlotte Gainsbourg n’est pas la seule représentante du 7e art présente à l’affiche du festival de Rock Werchter qui va attirer quotidiennement 88.000 spectateurs jusqu’à ce dimanche 28 juin. Il y a aussi le comédien anglais Jacob Anderson. Tout comme Charlotte, attendue, pour sa part,  en début de soirée (nous y reviendrons, il était programmé ce jeudi.
Formé au National Theater de Londres, Jacob Anderson, vingt-neuf ans,  est surtout connu pour sa participation à cinq saisons de la série Game Of Thrones, dans laquelle il prenait les traits de Grey Worm (Vert Gris), leader fidèle et farouche des Unsillied, les Immaculés d’Astapor. On l’a aussi vu au cinéma dans Offender et en télé dans la série Broadchurch diffusée sur Netflix.

Raleigh Ritchie

Maintenant que Game Of Thrones est terminé, le garçon peut se consacrer à son autre dada: la musique. Sous le pseudo Raleigh Ritchie (il y a plus facilement accrocheur comme nom d’artiste), il a signé un contrat avec la très puissante Columbia Records en 2013. Raleigh Ritchie a signé trois EP’s et un album (« You’re a man now, boy »paru en février 2016). Il a aussi assuré la première partie de la tournée mondiale de son pote George Ezra.

Un peu daté


Ce jeudi après-midi, sur la scène The Barn, Raleigh Ritchie fait lbien sûr e plein. Portant un t-shirt à l’effigie du réalisateur anglais Richard Attenborough, Raleigh offre une prestation énergique, mais qui manque de nuances et surtout de modernité. Entre une œillade lancée aux jeunes spectatrices qui squattent les premiers rangs et des pas de danse assez confus, il affiche des références musicales assez datées. Dans ses interviews, il cite David Bowie, Stevie Wonder et Erykah Badu. Ok, c’est du tout bon. Mais pourtant, le mélange de soul et de rock FM eighties qu’il produit avec ses musiciens (e ses musiciens (deux claviéristes, un batteur, un guitariste) se situe à mille lieues de ses modèles. A défaut de chansons originales qui restent dans l’oreille, on retient sa voix, ses talents indéniables de performer et une aisance à occuper une grande scène. C’est déjà ça de pris.
Photo Rock Werchter : Mathieu Golinvaux.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité