La fête de la musique 2019, une édition brûlante

Avec les concerts de L'Or du Commun – rejoints par leur invité surprise, Roméo Elvis – mais aussi de Juicy, de Lee Scratch Perry et d'Atome, la Fête de la Musique au Cinquantenaire a rameuté les foules.

fdlm2019_-_1_c_bernard_babette

Après quatre journées de concerts gratuits éparpillés à des dizaines d’endroits à Bruxelles et en Wallonie, il est temps de dresser le bilan de ce week-end de la Fête de la Musique. Que ce soit sur les places de Bruxelles, dans certains bars de Namur ou dans les entrailles de Liège, la musique a résonné fort et fait danser les foules. Tous âges et tous goûts musicaux y ont trouvé leur compte, grâce à une affiche pensée tant hip-hop que rock, pop et parfois même reggae. Une 34ème édition de ces festivités, nées pour célébrer le solstice d’été et lancer la période des festivals, marquée par 750 concerts et animations musicales diverses dans plus de 60 villes. Un gros événement, donc, qui a brillé tant par les prestations des artistes que par son ambiance estivale et bon enfant.

A Bruxelles, sous l’imposante arche du Cinquantenaire, c’est plus de 25.000 personnes qui ont foulé les pavés et profité d’une édition particulièrement bien ficelée. Samedi, avec les prestations bouillantes du 77, qui avait sorti la veille un nouvel album nommé «  Ultim  », de Zwangere Guy mais aussi de l’Or du Commun, l’événement a profité d’un flot impressionnant et ininterrompu de fêtards. Une allégresse qui s’est multipliée par dix quand Roméo Elvis, invité surprise de ses potes de l’ODC, est monté sur la scène principale.

Marée humaine, cris stridents, refrains en choeur, on savoure l’énergie spectaculaire qui se dégage de ces différents concerts. 1000 degrés dans la soirée, c’était assurément la température affichée au cœur de la capitale ce 22 juin. Le lendemain, sous la chaleur exactement, les familles ont pu profiter le matin d’une programmation spécialement pensée pour les enfants. Une ambiance plus tranquille donc, qui s’est emballée en milieu d’après-midi avec les prestations d’Atome, du duo explosif de Juicy, mais aussi de la venue du pionnier du dub Lee « Scratch » Perry. Un grand moment de communion.

Sur le même sujet
Plus d'actualité