Game of Thrones, c’est fini: on regarde quoi maintenant?

Game of Thrones c'est terminé (ooohhh), mais heureusement, un tas d'autres séries de qualité existent (aaahhh).

©HBO

C’est fini pour de bon cette fois. Sansa, Daenerys, Jon Snow, et toute leur bande ont définitivement rangé leurs costumes médiévaux au plus grand regret des millions de fans (ou pas). Plus besoin d’attendre la nuit de dimanche à lundi avec une impatience débordante, Game of Thrones ne reviendra pas. Au lieu de déverser des torrents de larmes, plutôt se tourner vers l’avenir et la farandole d’autres séries qui existent. Entre retours et nouveautés, voici une sélection non-exhaustive qui vous fera oublier le Royaume des sept couronnes.

La saison 1 de The Society

Nouvelle venue sur Netflix, The Society peut refroidir au premier épisode. Trop clichée, trop ancrée teenage movie,… Et pourtant, à force de persévérance, cette dernière révèle de (très) belles surprises. Largement inspirée du roman culte « Sa Majesté Des Mouches », la série nous plonge dans le quotidien des adolescents de New Ham après leur réveil soudain dans une copie de leur ville, pour découvrir qu’ils sont complètement seuls, sans adultes et sans aucune autre forme de civilisation à des centaines de kilomètres alentours. Ils se trouvent dans l’obligation de reconstruire une société, avec ses hiérarchies et ses règles. Mais à quel prix ? Une intrigue dystopique qui permet d’aborder des thèmes aussi divers que la démocratie, la sexualité, la religion, la violence conjugale,… Le tout porté par des personnages extrêmement réussis.

La saison 2 de Big Little Lies

Des mois qu’on en parle, encore plus qu’on l’attend. La deuxième saison de Big Little Lies revient le 9 juin sur HBO avec un casting quinze étoiles. En plus de Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Shailene Woodley, Laura Dern et Zoe Kravitz, la mythique Meryl Streep s’ajoute à ce tableau de qualité. La première saison se terminait sur (SPOILERRRR) le meurtre de Perry (Alexander Skarsgård), ce mari violent et violeur tué lors d’une soirée mondaine à laquelle l’ensemble des protagonistes étaient présentes. La deuxième s’attellera à l’enquête et aux processus mis en place par cette team de femmes fortes et secrètes pour se protéger les unes les autres. Si on doutait de la nécessité d’une suite, tant les actrices que le premier trailer dissipent le doute. Cette suite promet intrigues, drames et tensions, le tout porté par des personnages charismatiques à la psychologie brillamment développée. Et il faudra d’autant plus en profiter que le bruit court qu’aucune suite n’est prévue. « Ce sera probablement la fin« , confiait l’équipe derrière Big Little Lies.

La mini-série Chernobyl

Chernobyl, produit par HBO et Sky, revient sur l’accident du 26 avril 1986 dans une mini-série de fiction en 5 épisodes. Vous pensiez connaître le sujet? Vous n’avez rien vu. Et ne cherchez plus le pitch de l’année, il est là. Quelques jours après l’explosion du premier réacteur à Tchernobyl, les meilleurs spécialistes de l’industrie nucléaire se tiennent devant Mikhaïl Gorbatchev. Il l’avertissent que l’incident risque de provoquer l’explosion des réacteurs 2, 3 et 4. Avec quelles conséquences, demande le secrétaire-général du parti communiste? L’Europe serait inhabitable pendant des siècles. Combien de temps avons-nous pour empêcher cela? 48 à 72 heures…

La saison 3 de The Handmaid’s Tale

C’est la série qu’il est impossible de regarder sans être sur le point de faire une crise de tachycardie. La dystopie adaptée du célèbre roman éponyme de Margaret Atwood revient pour une troisième saison qui promet d’être aussi haletante que les deux premières. Alors qu’elle était (enfin) sur le point de quitter la République de Gilead, June (Elisabeth Moss) décide de rebrousser chemin et de rester pour sauver sa fille. Aussi révoltante que terriblement angoissante, The Handmaid’s Tale promet une saison trois placée sous le signe de la révolte. Si la deuxième saison commençait à tirer en longueur, le trailer de la troisième – dévoilée de manière inattendue lors du Superbowl – promet des rebondissements et (enfin) le début de la vraie révolution de ces femmes opprimées. La série made in Hulu fera son grand retour le 5 juin.

La saison 3 de Stranger Things

La communauté geek a rendez-vous le 4 juillet – jour de fête nationale américaine – à Hawkins (Etat de l’Indiana) pour des retrouvailles émouvantes avec Mike, Dustin, Lucas, Will, Eleven (incarnée par Millie Bobby Brown, à l’affiche du nouveau Godzilla cette semaine) et tous les autres pour la saison 3 de Stranger Things. Après deux ans d’attente, le temps a passé. Et ça se voit : la bande de copains a bien grandi. « Nous ne sommes plus des enfants« , affirme Mike en voix-off dans un trailer qui réunit ce que la série fait de mieux : une reconstitution impeccable de l’esthétique des années 80′, une bande son à tomber et un bon gros monstre bien dégueulasse qui ne manquera de nous filer les chocottes. Car l’Upside Down – le monde parallèle peuplé de créatures friantes de chaire humaine – n’a pas dit son dernier mot. Et le chef de la police Jim Hopper (David Harbour) aura une nouvelle fois fort à faire pour repousser ses assauts paranormaux.

Sur le même sujet
Plus d'actualité