Angèle a envoûté le Festival de Cannes avec son hommage à Agnès Varda

La 72e édition du Festival de Cannes s'est ouvert sur la sublime prestation d'Angèle en hommage à la réalisatrice Agnès Varda. Un moment suspendu pour la jeune chanteuse de 23 ans.

belgaimage-149447385-full

Quelques heures auparavant, elle avait foulé le fameux tapis rouge de la Croisette avec son titre Balance ton quoi en fond sonore. Pas franchement assurée, Angèle a su une énième fois convaincre qu’armée de son inébranlable naturel, elle pouvait gérer toutes les situations, même les plus impressionnantes.

C’est vêtue d’une longue robe vert d’eau signée Jacquemus qu’elle s’est ensuite produite sur la scène du Palais des congrès cannois devant le gratin du cinéma et des dizaines de caméras et de photographes. Loin du style urbain qu’elle arbore généralement lors de ses concerts, mais toujours accompagnée de son piano, Angèle a entamé cette cérémonie d’ouverture en réinterprétant Sans toi, chanson écrite par Michel Legrand pour le film Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda, disparue fin mars.

Moment de grâce

Seule sur scène, elle a prouvé qu’elle n’avait peur de rien et que, même devant une telle assemblée, elle ne se démontait pas. Il y a un an et demi, Angèle remplissait les bars de la capitale dans un anonymat relatif. Depuis, la Bruxelloise remplit toutes les salles de concert par lesquelles elle passe. Son premier album Brol est un carton et elle cumule les récompenses. En si peu de temps, la jeune femme s’est hissée parmi les artistes que tout le monde s’arrache, même le plus grand festival de cinéma de tous les temps.

©Belga Image

Angèle sera à Rock Werchter le 29 juin et aux Francofolies de Spa le 21 juillet.

Sur le même sujet
Plus d'actualité