Cette magnifique pub de Noël avec Elton John va vous émouvoir

Comment Elton John a écrit son plus grand succès, qui sert aujourd'hui de B.O. à ce spot de Noël.

elton-john-feat1-1068x623

C’est ce qu’on appelle une pub de Noël réussie. Réalisée pour la marque John Lewis, la vidéo met en scène Sir Elton John qui interprète son mythique « Your Song ». Sorti en 1970, soit un an à peine après la publication du premier album de l’artiste de 71 ans aujourd’hui, ce morceau a squatté le top dix mondial pendant des semaines. Un titre issu de son deuxième album, sobrement nommé « Elton John » qu’il avait composé avec l’aide du parolier Bernie Taupin. Le chanteur avait à peine 23 ans à l’époque. Taupin, lui, n’en avait que 17.

Tous deux étaient assez inexpérimentés en matière de romance, ce qui explique les paroles de cette chanson d’amour très idéaliste, pensée pour une petite amie imaginaire. Cette chanson emblématique, qui à l’origine n’était qu’une Face B, va suivre l’artiste tout au long de sa carrière et marquera la vie de millions de personnes. Un énorme succès pour un morceau écrit sur un bout de table, dans la cuisine des parents d’Elton John.

Il semblait donc assez logique que ce morceau iconique soit choisi pour illustrer la nouvelle campagne de John Lewis. Ultra-réussi, ce spot qui a coûté la coquette somme de 7 millions de livres fonctionne comme un mini biopic sur Elton. On y voit le chanteur qui joue du piano de son salon, tranquille, puis remontant dans le temps pour dévoiler ses années de gloire en tant que rocker des années 70 avec des lunettes surdimensionnées et, finalement, pour jouer au piano à l’école. À la fin, on se demande presque ce que cette pub veut promouvoir: John Lewis ou Elton John’s Greatest Hits.

Ce qui rend ce spot si fort, c’est sans doute la stratégie qu’il y a derrière. Le slogan de cette pub – ou du moins la morale de l’histoire – s’affiche en lettres majuscules à la fin de la vidéo « Certains cadeaux sont plus qu’un simple cadeau. » Intelligent venant d’un détaillant haut de gamme dont les prix risquent de poser problème au commun des mortels.

Sur le même sujet
Plus d'actualité