Le rappeur Vald sort une mixtape surprise

L'artiste surprend tout le monde et sort sa mixtape NQNT33. Vraie prise de risque ou coup marketing ?

Vald © Belga Image / MAXPPP

Ce 14 septembre est une journée bien remplie pour le rap français, puisque Disiz la Peste, Josman et Canardo sortent leurs nouveaux albums. Ils avaient bien teasé ces sorties, mais une personne a décidé de s’incruster dans ce beau casting : Vald. Alors que personne ne l’attendait, une nouvelle mixtape du rappeur d’Aulnay-sous-bois est aujourd’hui disponible. Intitulée NQNT33, un titre probablement choisi à la suite de la fuite de NQNT3 en janvier dernier, elle contient une grosse dizaine de nouveaux titres. Accompagné de son équipe habituelle, Vald continue dans la lignée du très bon Xeu, disque de platine. Le jeune Seezy assure une grosse partie des prods du projet et leur binôme semble plus efficace que jamais.

Buzz ou flop ?

Balancer un album sans aucune promo peut-il nuire à l’artiste ? Aux États-Unis, la pratique de l’album surprise est employée régulièrement depuis Beyoncé en 2013. Il y a deux semaines, c’était Eminem qui sortait son album Kamikaze sans prévenir. Une situation beaucoup plus rare pour les artistes francophones, même si certains ont déjà franchi le pas. Nekfeu en est un bon exemple. Lors de son concert à Bercy le 2 décembre 2016, l’artiste annonce que son album Cyborg sort dès minuit. Une grosse surprise et un énorme coup marketing pour l’artiste. L’album est aujourd’hui certifié triple disque de platine. Même son de cloche pour Ninho lors de son concert à l’Olympia en 2018. Sa mixtape MILS 2 (Maintenant ils le savent) est un carton sur les plate-formes de streaming. Mais ces deux artistes pouvaient se le permettre, puisqu’ils étaient déjà installés dans le paysage du rap français et pouvaient donc compter sur une solide fanbase.

À plus petite échelle, Niro sort Or Game en 2016 avec une absence totale de communication. L’annonce est synonyme d’un renouveau dans sa carrière. Après cet événement, il se passera de plus en plus des médias traditionnels, privilégiant les réseaux sociaux. Ses ventes n’en souffrent pas, bien au contraire. On se souvient aussi de Médine et son EP Démineur en 2015.

Pour tous ces artistes, l’absence de promotion est en elle-même une promotion. Cela provoque en général un mini-événement qui devient la carte de visite de l’album. L’inattendu a plusieurs avantages. Les albums ne peuvent pas être leakés vu qu’ils n’ont pas de dates de sorties annoncées. Ensuite, la sortie est vue comme une sorte de cadeau ou de bonus de la part de l’artiste. Le public n’ayant pas le temps d’attendre quelque chose du CD, il ne risque généralement pas de sortir déçu de son écoute.

« Paranoïa de l’album surprise »

Ces sorties ont eu tellement d’impacts que certains estiment qu’on vit une époque marquée par la « paranoïa de l’album surprise ». Selon les rumeurs, Booba sortirait un disque à la même date que Kaaris pour handicaper ses ventes et Damso aurait mal digéré son leak et dévoilerait sa mixtape QALF en même temps que son album Lithopédion… La plupart sont infondées, mais montrent bien que cette technique de marketing est bien ancrée dans la tête des auditeurs.

Vald, fort du succès de ses deux derniers albums, n’a donc aucun souci à se faire. Le rappeur garde sa ligne directrice et ses fans ne seront pas déçus du projet. La mixtape devrait être couronnée d’un beau succès commercial, peut-être même plus que les autres projets programmés cette semaine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité