Génération MTV

YouTube des années 80, la chaîne de télé américaine est à l'origine de l'industrie du vidéoclip et de la mondialisation de la pop. Moustique profite du soixantième anniversaire de Madonna, ce 16 août, pour retracer en images les grandes heures de MTV.

Madonna © Doc

Les pionniers

Pour lancer sa chaîne par satellite le 1er  août 1981, MTV  choisit symboliquement le clip de la chanson Video Killed The Radio Stars (La vidéo a tué les stars de la radio) du groupe britannique The Buggles. Sorti en 45 tours deux ans plus tôt, ce titre connaît une nouvelle vie grâce à MTV.

The Buggles © Doc

La star

Madonna apparaît dans septante clips diffusés sur MTV. Dès son premier album en 1983, son label Sire Records mise tout sur cet outil de promotion. Après Borderline et Lucky Star, la vidéo de Like A Virgin (1984), tournée sur les canaux de Venise, fait de Madonna Louise Ciccone la “Queen of Pop”.

Madonna © Prod

Le King of Pop

À ses débuts, MTV est critiqué aux États-Unis parce qu’il passe essentiellement des artistes blancs. Tout va changer en 1983 avec Michael Jackson dont le succès retentissant ouvre définitivement la porte aux artistes blacks. Réalisé par John Landis, le clip de Thriller est diffusé en première mondiale sur MTV (accessible dans 171 pays) le  2 décembre 1983. Il dure 14 minutes et son budget de 900.000 dollars en fait alors la vidéo musicale la plus chère de l’histoire.

Michael Jackson © Doc

L’esthétique pub

Comme Bruce Springsteen le fera pour “Born In The USA” un an plus tard, David Bowie sacrifie à la mode MTV pour asseoir le succès de son album “Let’s Dance” en 1983 en proposant des clips à l’esthétique léchée. La vidéo très “carte postale” de China Girl lui permet de décrocher le MTV  Video Award de l’année, au nez et à la barbe de Thriller de Michael Jackson.  Bowie regrettera plus tard cette dérive visuelle “plus mercantiliste qu’artistique”. Avec 11 millions d’exemplaires vendus, “Let’s Dance” reste son plus gros succès.

David Bowie © Doc

La mode Unplugged

À côté du robinet à clips, MTV produit l’émission Unplugged (“Débranché”). Dans des conditions intimistes, les artistes livrent des performances acoustiques qui entrent dans l’histoire. Parmi les plus gros succès, on retient les “Eric Clapton Unplugged” (1992) et “Nirvana Unplugged” (1993 – photo).

Nirvana © Doc

Le baiser

L’échange de salive le plus célèbre de la pop a lieu en 2003 lors de la cérémonie des MTV Video Music Awards. Alors qu’elle chante Hollywood, Madonna embrasse sur la bouche Britney Spears. Certains y verront un coup de marketing orchestré par MTV et Madonna.  D’autres, un passage de témoin.

Britney Spears et Madonna © Belga Image

La nouvelle Queen

N’en déplaise à Madonna, la nouvelle reine de MTV, c’est Beyoncé. Avec vingt-trois trophées, elle détient le record de prix récoltés aux MTV Video Music Awards qui existent depuis 1984. Beyoncé est encore nommée à huit reprises pour la cérémonie de 2018 qui se tient ce 20 août à New York.

Beyoncé © Belga Image

Plus d'actualité