Les Ardentes, un festival plus urbain que jamais

En misant sur une affiche essentiellement dédiée aux musiques urbaines, les Ardentes ont vu juste.

28180416606_3e56b80883_k

Les préventes pour cette édition 2018 battent tous les records. Il ne reste ainsi que quelques places pour les journées de jeudi (avec Damso et Suprême NTM) et de samedi (Orelsan, BigFlo & Oli). On rappelle aussi que les Combi (pass 4 jours avec ou sans camping) sont tous épuisés. Pour le vendredi, c’est MC Solaar qui fait figure de tête d’affiche. Son retour discographique gagnant avec l’album “Géopoétique” est accompagné d’une tournée des festivals et d’un périple en salles. Un événement quand on sait que l’auteur de “Prose Combat” n’avais plus joué chez nous depuis dix ans (c’était à Couleur Café). “P’tit Claude” se produira à Ronquières le 4 août.

Belga Image

On revient aux Ardentes, pour mettre en exergue le choc des générations le dimanche 8 juillet. Pilier de la scène de Bristol le collectif Massive Attack s’y produit en exclusivité belge. Les vétérans trip-hop, dont attend désespérément un nouvel album, sont réputés pour la qualité sonore et visuelle de leurs shows. Très attendu aussi, malgré une prestation faiblarde au Pukkelpop en 2017, les Migos sont le nouveau poids-lourd de la scène hip-hop d’Atlanta. “Culture 2”, leur dernier et double album s’est hissé au sommet du Billboard américain.

Du 5 au 8/7, Liège. www.lesardentes.be

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité