Carnivores : le séduisant thriller des frères Rénier

Jérémie et Yannick Rénier coréalisent Carnivores, thriller saignant sur deux sœurs trop fusionnelles. Toute ressemblance…

5acde01bcd702f0c1ad44ff4

 

Ils confient être « partis d’eux-mêmes » pour aller vers « une histoire fantasmée qui parle à tout le monde ». Depuis Caïn et Abel on sait à quel point la relation entre frères ennemis sert le mythe, féminisé ici pour un séduisant polar, le premier que Yannick et Jérémie réalisent – cinématographiquement plus proche du style de François Ozon que des frères Dardenne qui révélaient précocement Jérémie dans La Promesse, tandis que Yannick le grand frère s’échauffait sur les planches. Demi-frères bruxellois unis par un père cinéphile, Yannick et Jérémie Rénier ont puisé dans leur fraternité « très constituante » pour raconter la rivalité de deux sœurs comédiennes confrontées à des écarts de succès. Mais la ressemblance s’arrête là. Tandis que Sam starifiée (Zita Hanrot) s’enfonce dans des rôles destructeurs, la timide Mona (Leïla Bekhti, exceptionnelle de retenue en contre emploi) pourrait bien être la rivale inattendue. Sensuel, très visuel, alternant habilement les différentes subjectivités des deux protagonistes, Carnivores joue avec les codes du cinéma de genre. « Nos références étaient plutôt anglo-saxonnes. Ça allait de Martha Marcy May Marlene (thriller indépendant avec Elizabeth Olsen NDLR) à Paris, Texas de Wim Wenders. Ou des films avec une attention particulière pour les décors comme It follows ou Take Shelter. On s’est aussi beaucoup posé la question de qui impose le mouvement dans un film. L’acteur ou la caméra ? Leïla et Zita ont complètement compris notre travail » précisent les frères. Il en résulte un thriller psychologique réussi, dont le titre laissait pourtant présager une attirance encore plus forte vers le gore. Douze ans après Nue propriété de Joachim Lafosse qui les réunissait pour la première fois à l’écran en jumeaux rivaux face à Isabelle Huppert, Yannick et Jérémie scellent de vraies retrouvailles de cinéma qui pourraient d’ailleurs se renouveler : « J’ai très envie de diriger Yannick pour son côté fou, son côté Robert Carlyle qu’on connaît moins » conclut Jérémie.

 

Thriller

Carnivores

Réalisé par Yannick et Jérémie Rénier. Avec Leïla Bekhti et Zita Hanrot – 86’

Sur le même sujet
Plus d'actualité