Clap de fin pour le duo Soldout

L’attachant duo glamour formé en 2003 par Charlotte Maison et son compagnon David Baboulis donnera son ultime concert le 11 décembre à  l’Ancienne Belgique.  lls planchent sur de nouvelles aventures musicales.

end1_credit_gregory_derkenne2_preview

« The End is a New Star ». La fin est un nouveau départ.  Après quinze années d’existence, d’expériences intenses et de rencontres passionnantes, Soldout annonce qu’il donnera son tout dernier concert le 11 décembre 2018 à l’Ancienne Belgique. Après cet ultime prestation, Charlotte et David se mettront en retrait pour réfléchir à de nouveaux projets musicaux. C’est donc un  au revoir pas un adieu. Mais  cette annonce suscite pourtant l’émotion.

Forever

« Au début de l’écriture de « Forever », nous savions que ça serait notre dernier album, c’est pour ça qu’il s’appelle Forever, parce que nous n’effacerons jamais notre histoire, et qu’on est tellement heureux et fiers d’avoir vécu 15 années complètement dingues. Tout ça, c’est grâce au public, on ne le remerciera jamais assez », expliquent Charlotte et David.  Cette décision, mûrement réfléchie s’explique aussi par l’envie de rebondir ailleurs et autrement. « Parce que nous voulons prendre des risques, tout remettre en jeu, repenser l’écriture, bousculer les sons. C’est donc le moment d’écrire une nouvelle histoire. Ce sera différent, mais toujours aussi sincère. », ajoutent-ils encore.

I Don’t Want To Have Sex With You

Fondé à Bruxelles en 2003, Soldout explose dès son premier album « Stop Talking » paru un an plus tard. Ce disque abrite notamment l’hymne générationnel I Don’t Want To Have Sex With You. Attachant dans la vie de tous les jours, inventif en studio, explosif sur scène et toujours en mouvement sur un plan artistique, le duo s’est aussi caractérisé durant ces quinze années par sa complète autonomie et son refus du moindre compromis. Au-delà de sa longévité – rare pour une formation belge-, la carrière de Soldout brille aussi par son élégance et son sens de l’éthique irréprochable. Regardez les premières vidéos, réécoutez les démos parues sur « Dead Tapes » en 2005, relisez les interviews sur notre site et vous comprendrez que  Charlotte et David ont réussi à grandir sans jamais se répéter mais sans jamais non plus dévier de leur ligne de conduite.

Magritte, D6bels Music Award, Octave

Dans tous les festivals et les clubs belges, mais aussi aux Etats-Unis, en Chine, en Allemagne, en Italie ou encore en France où ils ont encore accompagné leurs potes de Girls In Hawaii l’automne dernier, Charlotte et David ne laissent que de bons souvenirs. Et leur enthousiasme jamais pris à défaut ouvre encore de belles perspectives pour leurs futurs projets.

Dans les chiffres, Soldout c’est quatre albums studio (Stop Talking, Cuts, More, Forever), une compile de démos (Dead Tapes), un soundtrack (Puppy Love) et un live offert gratuitement sur leur site officiel. Soldout a gagné un Octave de la Musique en 2005 (catégorie « Musiques Actuelles et Emergentes ») et un Magritte du Cinéma en 2015 (pour la musique originale de Puppylove de Delphine Lehericey). David Baboulis a reçu le D6bels Music Award du meilleur musicien en 2016.

D’ici cet ultime concert à l’Ancienne Belgique du 11 décembre, soit pour le quinzième anniversaire du groupe, Soldout se produira encore ce 30 mars à l’Eden de Charleroi, le jeudi 12 juillet au Dour Festival, le samedi 21 juillet aux Francofolies de Spa. Et n’oubliez pas : The End Is a New Start.

Sur le même sujet
Plus d'actualité