D6bels Music Awards : le palmarès de la jeunesse et de la diversité

Henri PFR, Blanche, Roméo Elvis, Noa Moon, Melanie De Biasio plébiscités au cours d’une soirée qui a mis à l’honneur Adamo. Le public a voté large et c’est tant mieux.

henri PFR copyright benoît bouchez

Riche de douze prestations live, la troisième édition des D6bels Music Awards a rendu son verdict ce vendredi. Le grand enseignement de cette soirée RTBF animée avec charme et brio par Joëlle Scoriels en direct des studios Média Rives à Liège? Plutôt que d’être dominé par l’un ou l’autre artiste, comme ce fut le cas lors des deux premières éditions (avec Stromae ou Alice On The Roof), le palmarès 2018 reflète à la fois toute la diversité et la richesse de notre scène musicale. Il privilégie aussi de très jeunes talents. A eux trois, Noa Moon (Artiste solo féminine de l’année), Blanche (Révélation, Artiste pop) et Henri PFR Artiste solo masculin, Artiste électro) n’affichent pas une moyenne d’âge de vingt ans. 

Quelque peu oublié l’année dernière, le hip-hop a fort logiquement été récompensé et pas seulement dans des catégories spécifiques. Alors que la concurrence était rude, c’est le duo Cabellero & JeanJass qui émerge ainsi comme meilleur groupe devant trois formations rock (BRNS, Girls In Hawaii, Pale Grey). Une tendance conforme aux goûts de la nouvelle génération. Idem pour la catégorie Meilleur album avec la victoire de Morale 2  de Roméo Elvis X Le Motel face aux longs formats de Mélanie De Biasio, Girls In Hawaii et Damso.

Comme tout palmarès, celui de cette troisième édition des DMA répond à une certaine logique (les triomphes attendus et mérités de Roméo Elvis, Mélanie De Biasio, Henri PFR et Blanche), mais il entraîne aussi ses surprises (Noa Moon qui a sorti un excellent « Azurite » n’était pas favorite, Témé Tan avait plus la cote que Delta en chanson française) et ses oubliés (Damso). C’est le public qui a voté, c’est le public qui a raison. Il y aura encore des aigris, bien sûr. Mais nous, lorsque nous comparons le palmarès des DMA avec la liste des nominations des Victoires de la Musique, quand on constate que la RTBF n’a plus peur de programmer en prime time le rock déjanté d’Experimental Tropic Blues Band ou le hip-hop insolent de Isha, et quand une cérémonie rend hommage à un monument vivant comme Adamo tout en célèbrant des jeunes talents qui n’ont pas encore un album à leur actif (Blanche, Henri PFR), on se dit qu’il y a plusieurs raisons de se réjouir. 

Le palmarès complet

Album: Morale 2 par Romé Elvis X  Le Motel
Artiste solo féminine: Noa Moon
Artiste solo masculin : Henri PFR
Groupe: Caballero & JeanJass
Chanson: Delta
Pop: Blanche
Rock & Alternatif: Girls In Hawaii
Dance: Henri PFR
Hip-Hop: Roméo Elvis X Le Motel
Révélation: Blanche
Concert : Baloji
Musicien : Tanguy Haesevoets (Témé Tan)
Clip : Your Freedom Is The End Of Me de Mélanie De Biaisio

Hit de l’année: Henri PFR Until The End

Sur le même sujet
Plus d'actualité