Craig David est de retour

Vous connaissez encore par cœur les paroles de « 7 Days » et regrettez amèrement la période où « Rise & Fall » était diffusée en boucle à la radio? Montez le volume, Craig David fait son come-back avec l'album « The Time Is Now ».

illu_craig

Le chanteur anglais, qui avait explosé en 2000 avec la sortie de son album « Born To Do It » et ses multi-tubes, s’est progressivement fait oublier au fil des années. On n’oubliera sans doute jamais son fameux « Bo Selecta », mais à part ça, Craig David semblait désespérément faire partie du passé. Il avait bien tenté quelques retours sur le devant de la scène, sans que la mayonnaise ne reprenne jamais. La faute, sans doute, aux choix musicaux qu’il avait  faits, tentant de s’incruster dans le registre de l’électro bien hardcore plutôt que de rester dans le mélange de grime, de r&b et de soul qui l’avait fait connaître au début de la décennie dernière.

Selon les indices disséminés au fil des semaines, les interviews données en Angleterre et surtout les 4 morceaux diffusés sur les plate-formes de streaming et sur le compte Vevo du chanteur en avant-première, il semblerait que la tentative de retour qu’il nous prépare avec la sortie de l’album « The Time Is Now » soit la bonne. Une auto-prophétie prémonitoire ? On aimerait y croire. Physique bodybuildé, sec et un peu plus marqué, Craig David n’a peut-être plus la bouille de ses vingt ans. Sa voix, par contre, est toujours aussi enivrante.

Live in the Moment

La preuve avec le titre Live in the Moment -en featuring avec l’excellent rappeur américain GoldLink, nommé aux Grammys- qu’il vient de publier. Retour aux sources et sensualité au menu de ce morceau dangereusement addictif. Produit par Kaytranada, ce titre est sans doute la meilleure vitrine possible pour que le retour de Craig David soit couronné de succès. En quelques secondes à peine, la mélodie de Live in the Moment fait oublier tout ce qu’on a pu penser sur Craig David et le côté un peu beauf qui lui collait à la peau depuis qu’il s’était réinventé en DJ à la barbe parfaitement taillée et aux bras si dessinés qu’ils semblaient cisaillés dans le grès. Plus associés aux night-club de Jersey Shore qu’à l’affiche de Coachella, le britannique semblait relayé aux articles de seconde zone. D’ailleurs, c’est quand la dernière fois que vous entendu parler de lui ?

Effacée d’un coup de beat, l’image un peu has-been. Reboosté par quelques très jolies collaborations, dont une avec le groupe de rock Bastille, le chanteur né en 1981 décuple son pouvoir d’adhésion. Alors oui, Craig David parle toujours autant d’amour et de sexe. Il le fait d’ailleurs avec une passion presque fiévreuse, et c’est ce qui marche. Oui, il picore dans tous les genres pour essayer d’offrir ce qui se fait de mieux en 2018, des influences latines, en passant par la nu-soul et quelques beats plus dubstep avec Chase & Status ou même pop-reggae sur Get Involved avec JP Cooper, mais le résultat est extrêmement plaisant, à défaut d’être homogène.

I Know You feat Bastille

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité