Les Heures sombres: Churchill superstar

L’icône britannique renaît sous les traits de Gary Oldman dans Les Heures sombres, brillant thriller politique.

5a4d7c0d1d00003e005c2261

Le 13 mai 1940, tout juste promu Premier ministre, Winston Churchill promettait « du sang, de la sueur et des larmes » dans un discours resté célèbre. Ceux qui ont lu ses magistrales Mémoires de guerre (parues en 2010 dans une nouvelle traduction chez Tallandier) savent déjà que le célèbre homme politique britannique fit basculer le destin de l’Europe avec les mots autant qu’avec les actes. Partisan de la résistance à tout prix, Churchill refusa de négocier avec Hitler et préféra – contre l’avis de ses pairs, Halifax et Chamberlain en tête – conduire la Grande Bretagne dans un combat sans merci contre l’Allemagne nazie (lançant notamment l’opération Dynamo afin d’évacuer l’Armée britannique piégée en France). Conçu comme un thriller historique autour de trois discours-clés étalés sur dix jours (dont le fameux « nous nous battrons sur les plages »), le film de Joe Wright se regarde comme un préquel du Dunkerque de Christopher Nolan et brille par la performance sidérante de Gary Oldman. Armé de whisky, de son célèbre cigare et d’un embonpoint de circonstance, le comédien ressuscite l’icône qui popularisa le V de la Victoire et réinventa le courage politique par la seule mobilisation de la langue britannique. Passionnant.

Les Heures sombres. Réalisé par Joe Wright. Avec Gary Oldman, Kristin Scott-Thomas – 126′

Sur le même sujet
Plus d'actualité