Puggy se met au gospel

La Place des Palais accueillait hier soir un concert exceptionnel de Puggy accompagné par le Didier Likeng & the Wings Gospel Choir.

Puggy se met au gospel

Entrée remarquée du groupe belge vers 22h30. Entre la lumière tamisée de la scène et une intro musicale calibrée, c’est d’abord les membres du chœur de gospel David Likeng que l’on a pu apercevoir avant que le trio « franco-anglo-suédois » n’entre en piste. Si l’accompagnement vocal de la chorale gospel était plus subtil que perceptible pendant les premières chansons, son solo sur le devant de la scène a réussi à convaincre le public venu en nombre pour l’événement.

Puggy fait son cinéma

Grand habitué de nos festivals, le groupe a vu juste en se faisant accompagner de la sorte. Ce mélange surprenant de pop-rock et de gospel leur a permis d’apporter une touche de renouveau à leur live. Les Belges ont également présenté au public deux nouvelles compositions, créées originellement pour le dernier film d’animation de Ben Stassen « Bigfoot Junior », pour lequel ils ont réalisé la bande originale.

Des Français à Bruxelles

De l’autre côté du festival, sur la plaine du Mont des Arts, la Orange Stage se paraît de bleu blanc rouge avec un line-up exclusivement français. C’est tout d’abord le duo étonnant The Pirouettes qui a attisé la curiosité des festivaliers avec leurs sonorités old school. Ensuite, la pop féroce et transgressive de Las Aves a envahi le Boulevard de l’Empereur avant de laisser la place à la formation electro rock La Femme.

Sur le même sujet
Plus d'actualité