Dour 2017: Pourquoi Little Simz est la nouvelle reine du rap anglais

Adoubée par Kendrick Lamar, remarquée chez Gorillaz, la jeune rappeuse londonienne a livré un show époustouflant sur la plaine de Dour. Entre mixtapes, albums, collaborations et prestations royales, L’Anglaise est sur le point de devenir N°1. On vous explique pourquoi. 

avpress0festivaldedour_vendredi_littlesimz-18

 

Talent précoce

Simbi Ajikawo ne s’appelle pas encore Little Simz lorsqu’elle découvre sa voix. À Islington, dans la périphérie de Londres, la petite fille n’a que neuf ans quand elle s’y met vraiment. Lauryn Hill comme modèle, elle écrit ses textes et rappe déjà comme une grande. 

Londres au cœur 

Little Simz est Londonienne et cela s’entend. Rentre-dedans et haut perché, son flow à l’accent cockney galope sur des beats chipés aux quatre coins de la planète digitale. Partie à la conquête du monde, Little Simz n’oublie jamais d’où elle vient. Fan du club de foot d’Arsenal, l’artiste est à l’aise sur tous les terrains : grime, R&B, hip-hop britannique, bass music, sons venus d’Amérique ou de Jamaïque. 

Kendrick l’aime, Damon l’adore 

Il y a quelques semaines, Moustique partageait la grande fête de Gorillaz, dans le parc d’attraction de Dreamland, en Angleterre. Invitée sur scène par Damon Albarn, Little Simz a tout retourné avec sa version déjantée de Garage Palace, morceau tiré de l’édition limité de Humanz, petit dernier de Gorillaz. Parmi ses admirateurs, Little Simz peut aussi compter sur Kendrick Lamar, André 3000 ou Jay-Z. Que des noms qui pèsent dans le business. 

Énorme bosseuse

A 23 ans, Little Simz est à la tête d’une impressionnante discographie. Avec treize productions exemplaires à son actif, la jeune rappeuse figure parmi les artistes les plus prolifiques de sa génération. Une pluie de EP’s, quatre mixtapes et deux disques après sept ans de service, c’est ce qui s’appelle un solide rendement. D’autant plus impressionnant à l’écoute de son dernier album, l’excellent Stillness in Wonderland. Clairement, elle voyage sur la route du succès.    

Bête de scène

Vendredi, sur la plaine de Dour, Little Simz a livré une prestation magistrale. Loin des bandes pré-enregistrées et autres plans truqués en vogue chez ses collègues américain(e)s, l’Anglaise donne de la voix et offre son cœur au public. Généreuse, authentique, elle empile les hits dans une ambiance survoltée. Balancés avec le sourire, les singles Interventions, Wings et Dead Body carburent à l’énergie. Un concert de fou.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité