Ardentes 2017: RIVE toujours en mouvement

Le duo dream pop belge dans son élément en bord de Meuse. Leur nouveau clip à découvrir ici

RIVE copyright Mathieu Golinvauxardentes

« Tous nos problèmes finiront par des je t’aime ». Ces mots écrits par Léo Ferré dans l’Age d’or font désormais partie du nouveau répertoire scénique de RIVE.  Mais comme il faut s’y attendre, cette chanson d’utopie et d’espérance prend des couleurs plus modernes avec la formation mixte bruxelloise. Comme Soldout (qui a, par ailleurs, assisté au concert de RIVE) la veille, RIVE évolue en équilibre sur un fil invisible. Devant la scène  Rambla, il y a encore trop peu de monde en ce vendredi après-midi. Mais ça ne semble pas perturber Juliette et Kevin. Batterie, discrètes programmations, piano, guitare et voix… C’est toujours impressionnant ce que deux artistes complètement « habités » peuvent réaliser en live.
Entre dream pop, morceaux plus expérimentaux, et passages instrumentaux, RIVE réinvente la chanson française et la fait sortir de son territoire étroit. Ce n’est, du reste, pas le seul mérite de la formation qui a l’intelligence de ne pas sauter les étapes et de profiter de chaque opportunité qui se présente à elle pour s’aguerrir. A l’occasion de ce premier passage (réussi) aux Ardentes, RIVE a publié son nouveau clip, Justice. Le résultat est à la hauteur des attentes et montre la quête esthétique d’un duo attachant qui peut aller très loin. On les revoit aux Francofolies ce 20 juillet, au BSF le 9 août, aux Bucoliques Ferrières le 25/9 et le 26 août à Solidarités.
et à Solidarités. Cool. 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité