Caballero & JeanJass retournent Les Nuits

Le duo venait présenter son dernier album dans une Orangerie chauffée à blanc.

Caballero

Une semaine après la sortie de Doublé Hélice II, leur nouveau projet commun, le tandem belgo-belge Caballero et JeanJass a choisi les Nuits Bota pour organiser sa release party, lieu qu’ils affectionnent visiblement beaucoup puisque c’est déjà là qu’ils avaient tourné le clip de SVP. Pour être tout à fait exact, c’est Paris qui a eu la primeur de découvrir le nouveau show la veille: « Un hasard du calendrier, assurent les deux MCs en loges. Si on avait pu commencer ici on l’aurait fait sans hésiter. » Un petit détail de planning qui dit quelque chose de la hype qui entoure le duo et plus généralement le rap belge en ce moment. Pas vexés de laisser les voisins parisiens ouvrir le bal, les fans belges ont répondu en masse. La soirée est d’ailleurs Sold Out, presque une exception dans le programme des Nuits 2017. Plus encore, c’est la seule date rap programmée dans le cadre du festival printanier.

Et ça s’est vu dans la foule dont la moyenne d’âge a chuté avec la luminosité ce vendredi soir. Les teenagers sont de sortie et ils sont chauds. Le disque n’a beau être sorti que depuis une semaine, ils ont fait leur devoir et embraillent dès les premières syllabes de La Base puissante déclaration d’amour à l’amitié qui lie ces deux drôles d’oiseaux. Comme un stock de poudre, l’Orangerie n’a besoin que d’une minuscule étincelle pour exploser alors quand s’enchainent Bonnes fréquentations et les classiques Merci beaucoup et Yessai c’est toute la salle qui entre en fusion. Ça sent le souffre, la sueur, la bière qui vole et la Marie-Jeanne, omniprésente dans les textes de Caballero & JeanJass et dans la fosse. Au milieu du show, une jeune spectatrice des premiers rangs prend un peu trop chaud et doit être évacuée par la scène. Pas de quoi plomber l’ambiance. Le tandem fait applaudir la sortie de la demoiselle (qui ira mieux quelques instants plus tard) et reprend le couplet. Bonne ambiance.

L’air est déjà chaud mais quelques pépites doivent encore tomber. Des surprises aussi. Premier invité de la soirée, Seven  a fait le déplacement pour assurer le feat sur Pour ça avant que les Caba et JJ relèvent un peu plus la sauce. Pharaon blanc, Soin, Repeat, la connexion Bruxelles-Charleroi fonctionne à plein. D’un côté le bulldozer Caballero, à l’aise sur les gros bangers et les fins de phrases uppercut, de l’autre JeanJass nonchalance classe et sourire en coin. Deuxième invité de la soirée, Roméo Elvis a la cote et ça s’est senti. Gardé bien au chaud pour la fin, l’autre Bruxellois finit de transcender l’Orangerie sur Vrai ou faux avant le feu d’artifice Bruxelles arrive, véritable hymne de cette scène rap noir-jaune-rouge qui a le vent en poupe. Dernier contact avant la séance de dédicace, « Vous avez été au-dessus de Paname le Botanique! ». Bruxelles est là.

Sur le même sujet
Plus d'actualité