Le bonheur est dans la box

Elle arrive sur le pas de votre porte, emballée, bichonnée, décorée, calibrée sur mesure selon vos goûts et aspirations. La box est un phénomène et son domaine ne cesse de s’étendre.

Box

Cuisiner un plat sain et original, planter des herbes aromatiques, s’habiller pour 49 euros par mois, recevoir des produits de soin et de maquillage, déguster du thé ou faire plaisir à son chat. Toutes ces envies peuvent être assouvies par un seul et même concept: la box. Sorte d’avatar de la pochette-surprise, mais avec un potentiel commercial démultiplié, elle permet de recevoir chaque mois un colis dont le contenu varie à chaque livraison. Après une inscription en ligne, le consommateur est invité à préciser ses goûts et habitudes dans le domaine concerné. Cela permet de personnaliser la box (et de ne pas recevoir de crèmes antirides quand on a 21 ans). Prix? Entre 10 et 50 euros.

La genèse des box remonte à 2010, sur le campus américain de Harvard. Deux étudiantes (Katia Beauchamp et Hayley Barna) décident de vendre des produits de beauté en format réduit sur Internet. La première beauty box voit le jour: la Birchbox, pionnière de cette formule particulière d’abonnement. En 2012, l’entreprise américaine propose une fusion avec Joliebox, son équivalent français lancé par Mathilde Lacombe. Aujourd’hui, Birchbox France a dépassé la barre des 200.000 abonnés. 

Mais les produits de beauté ne sont pas les seuls à être empaquetés. Cuisine, mode, voyage, livres, confiserie, jeux pour enfants, alcools, accessoires pour animaux, couple, fleurs et thés. Peu de domaines échappent à la tendance. Chez nous, Carrefour vient d’ailleurs de sortir la Simply You Box contenant trois recettes et les ingrédients correspondants. Pour les marques, c’est une véritable aubaine. L’industrie cosmétique y voit par exemple une énorme opportunité de visibilité et va jusqu’à donner gratuitement des formats mini aux box beauté, afin d’accroître leur notoriété et décrocher de nouveaux clients. 

Pour découvrir l’article complet, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité