Visiter Mons avec Victor Hugo pour guide

Il y a 180 ans, Victor Hugo entamait par Mons son premier périple belge. L’occasion de revisiter la cité du Doudou avec l’immense écrivain.

illus1617_hugo_belga

On ne le sait pas toujours, le poète, dramaturge et romancier Victor Hugo était aussi un infatigable voyageur, amoureux des paysages, des villes et de leur patrimoine, adorant grimper aux tours des églises et autres bâtiments. Entre 1837 et 1871, l’auteur de Notre-Dame de Paris viendra une quinzaine de fois en Belgique, s’installant même longuement, en tant que réfugié politique, à Bruxelles où Les misérables, son œuvre maîtresse, sera publiée. Toutes les villes visitées – de Malines à Bruges, en passant par Courtrai, Beloeil, Louvain, Liège, Anvers, Waterloo, Verviers et autres -, Hugo les décrit avec soin. Rien n’échappe à l’acuité de son regard, à sa curiosité. Ni à son coup de crayon, car l’écrivain était aussi un talentueux dessinateur.

 Victor Hugo à propos du beffroi de Mons : “Figure-toi une énorme cafetière flanquée au-dessous du ventre de quatre théières moins grosses. Ce serait laid si ce n’était grand. La grandeur sauve” 

Si c’est la ville de Mons qui, cette année, met particulièrement à l’honneur l’auteur de La légende des siècles, ce n’est pas par hasard: en 1837, c’est en effet par la cité du Doudou que Victor Hugo entame son tout premier voyage en Belgique, ce pays qu’il aime parce que, écrira-t-il, “il a cette beauté suprême: la liberté”. Il y est accompagné de sa maîtresse, l’actrice Juliette Drouet. Ce qui ne l’empêche pas d’entretenir avec son épouse Adèle une correspondance suivie. “La place de l’hôtel de ville à Mons est particulièrement jolie” lui écrit-il le 18 août. Et de décrire le beffroi: “Figure-toi une énorme cafetière flanquée au-dessous du ventre de quatre théières moins grosses. Ce serait laid si ce n’était grand. La grandeur sauve”. 

Pour découvrir la suite de l’article, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

SUR LES PAS DE VICTOR HUGO. Une expo, deux lieux. Beffroi, rampe du Château/rue des Gardes,  du 22/4 au 12/11. Artothèque, rue Claude de Bettignies, jusqu’au 31/12. Horaires et tarifs: www.beffroi.mons.bewww.artotheque.mons.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité