11 nouveaux noms confirmés au BSF

Plusieurs exclusivités sont attendues pour cette 16e édition du Brussels Summer Festival qui se déroulera du 6 au 15 août. 

Soldout ©Prod

Goldfrapp, Calypso Rose, Nouvelle Vague, André Brasseur, Soldout, Allez Allez, Mass Hysteria, The Pirouettes, Radical Face, Jil Caplan et Balimurphy rejoignent la programmation du Brussels Summer Festival 2017. Ils s’installent à l’affiche avec Pet Shop Boys, Puggy, Jain, Feist, La Femme, Trust, Goose, Henri PFR, Orbital, Boulevard des Airs, Noa, Milow, Black Box Revelation et MHD.

Goldfrapp

Après quatre années d’absence, Goldfrapp est de retour avec un septième album. La sulfureuse Alison Goldfrapp et l’intrigant Will Gregory dévoileront leurs nouvelles chansons électro/pop extraites de Silver Eye en clôture de cette 16e édition place des Palais, soit le même soir et sur la même scène que Pet Shop Boys.

Nouvelle Vague

Six ans après son dernier tome, le tandem de producteurs français composé de Marc Colin et d’Olivier Libaux s’entoure de chanteuses extraordinaires pour I could be happy, recueil de reprises bossa de grands classiques des années 80 et, c’est une grande première, de chansons originales.

Calypso Rose

A l’âge respectable de 76 ans, l’artiste trinidadienne Calypso Rose explose les records avec Far From Here, un dernier album plein de bonnes vibes réalisé en étroite collaboration avec Manu Chao. Récompensée en février dernier d’une Victoire de la Musique dans la catégorie Musiques du Monde, Calypso Rose est la reine incontestable du genre calypso. Ses concerts où se mêlent aussi hymnes soca, rythmes salsa et incantations reggae sont un véritable remède anti-morosité.

André Brasseur

Tout comme la reine du calypso, notre compatriote André Brasseur touche un nouveau public depuis la sortie de sa compilation Lost Gems From The Seventies en 2016. Tout auréolé d’un D6bels Music Award d’honneur qui lui a été décerné pour l’ensemble de sa carrière, André Brasseur invite à danser place des Palais au son de son fidèle orgue Hammond. Une belle fête populaire comme on les aime dans la capitale de l’Europe.

Allez Allez

Dans les années 80, un groupe belge répondant au nom d’Allez Allez secouait le monde de la pop internationale avec son mélange alors inédit de rock, de funk et de rythmes africains. Une Sono Mondiale avant l’heure qui a séduit avec ses tubes Allez Allez, African Queen ou encore The Valley Of The Kings avant de disparaître trop rapidement des radars. Comptant en son sein la chanteuse anglaise Sarah Osborne, un certain Marka et les futurs Snuls Christian Debusscher et Nico Fransolet, Allez Allez se reforme cet été au BSF.

Soldout

Toujours côté belge, Soldout fait l’unanimité avec son cinquième album Forever paru début mars. Désormais accompagnés d’un batteur, Charlotte et David, sont bien sûr au rendez-vous du BSF où personne n’a oublié leur prestation héroïque lors de l’édition 2015.

Balimurphy

Tout beau, tout neuf, tout frais, Nos Voiles, le quatrième album de Balimurphy navigue entre l’esprit folk de Poussière (2007) et la richesse mélodique de La Déroute (2012). Les Bruxellois sont un peu dans leur jardin et promettent un concert intense.

Jil Caplan

Révélée à l’aube des années 90 avec son album Les Charmeurs de Serpents et des tubes comme Oh Tous les soirs ou Natalie Wood, la cultissime Jil Caplan est de retour avec Imparfaite. Sur cet album réalisé par Jean-Christophe Urbain des Innocents, elle explore de nouvelles pistes en compagnie du virtuose de la guitare manouche Romane.

The Pirouettes, Mass Hysteria, Radical Face

Cette année, l’outsider de charme et de choc venu de France s’appelle The Pirouettes, soit un duo mixte formé de Vickie Chérie et Léo Bear Creek. Etienne Daho est tombé raide dingue de leurs mélodies synthétiques et ce n’est pas étonnant. Mass Hysteria, la légende hexagonale du nu métal, vient de mettre fin à une tournée triomphale de 85 concerts qui a attiré plus de 250.000 personnes. Le groupe ne donnera qu’une poignée de concerts cet été et le BSF figure dans la liste. Last but not least, Radical Face enrichit cette programmation de ses nuances folk/électro. Tête chercheuse de ce projet américain à haute valeur ajoutée, Ben Cooper malaxe guitare, piano et effets syncopés sur la trilogie Family Tree. Le découvrir, c’est l’adopter.

Sur le même sujet
Plus d'actualité