« 20th Century Women » notre coup de coeur de la semaine

Une plongée réussie dans la fin trouble des seventies.

century3

Santa Barbara, été 1979. L’époque est à la contestation et aux bouleversements culturels. Dorothea Fields, la cinquantaine, élève seule son fils Jamie. Mais décide de faire appel à deux jeunes femmes pour que le garçon, aujourd’hui adolescent, s’ouvre sur le monde: Abbie, artiste punk à l’esprit frondeur, et sa voisine Julie, 17 ans, aussi futée qu’insoumise… Force du film: 20th Century Women possède à la fois le charme de la fiction et de forts relents autobiographiques. “En un sens, ce film, c’est l’histoire de la rencontre entre la Génération grandiose et la Génération X, puisque ma mère est née dans les années 20 et moi à la fin des années 60. Bref, c’est un peu ma vie…, confie le réalisateur. Mon film possède deux degrés de lecture: il raconte une histoire d’amour entre une mère et son fils. Puis, sur un autre plan, je revendique bien entendu le côté purement féministe de 20th Century Women.” Au final, cette comédie douce-amère offre aussi à Annette Bening un véritable rôle en or. Avec son personnage au croisement parfait entre l’instinct maternel et l’intelligence de vie nécessaire pour survivre à ces bouleversements. Notre coup de cœur de la semaine.

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité