Avec « Spirit », Depeche Mode sort de sa zone de confort

Les vétérans de l’électro-pop appellent à la révolution sur Spirit, treizième album empreint d’une modernité époustouflante.

Depeche Mode ©Antonin Corbijn

Et si “Spirit”, le nouveau Depeche Mode, s’imposait déjà comme l’un des albums les plus pertinents de 2017 ? Même s’ils n’ont plus rien à prouver, Martin Gore, Dave Gahan et Andy Fletcher ont pris le risque de sortir de manière radicale de leur zone de confort sur ce treizième disque studio.  Sur le single Where’s The Revolution, Gahan dresse ainsi le constat du monde tel qu’il est: sombre, meurtri, heurté. Mais l’espoir est au bout du tunnel. “Le train arrive, monte à bord” lance-t-il comme pour nous inviter à retrouver l’envie de changer les choses. Avec Going Backwards, qui n’ouvre pas le disque par pure coïncidence, Depeche Mode trace les grandes lignes du tableau: une guitare basse impressionnante, une rythmique dure, des sons à glacer le sang et un propos presque nihiliste: “Nous avons perdu notre âme, nous ne ressentons plus rien au fond de nous”. L’autre sujet majeur abordé dans “Spirit” n’est pas des plus joyeux non plus. La ballade désespérée The Worst Crime, You Move, So Much Love ou encore Poison Heart tournent autour de la désillusion amoureuse et de l’usure du couple.

En confiant les manettes de la table de mixage à James Ford (Foals, Florence & The Machine, Arctic Monkeys), le trio de Basildon renonce presque à son côté pop pour privilégier les climats plus dark. Plus qu’une collection de singles, Depeche Mode a conçu une œuvre cohérente de bout en bout. Martin Gore chante sur Fall qui clôture le disque mais, par contre, on l’entend très peu à la guitare. Ce sont les machines qui règnent plus que jamais sur “Spirit”. Et il y a, bien sûr, la voix de Gahan. Sur le mystique Eternal et sur Cover Me, chanson poignante sur la rédemption, elle est belle à pleurer. Après trente-huit ans de carrière et 100 millions de disques vendus, Depeche Mode ne se contente pas de rester une référence avec “Spirit”. Il veut s’inscrire comme un pionnier pour les années à venir.

**** Depeche Mode. Spirit (sortie le 17/3). Mute/Sony

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité