Le musée d’art contemporain ouvre à Bruxelles… en collaboration avec le Centre Pompidou de Paris

L'annonce vient d'être faite par Rudi Vervoort.

Le garage Citroën à Yser - Belga.

On en parlait depuis longtemps et pour cause… Bruxelles, capitale de l’Europe, rond-point de toutes les tendances artistiques, lieu de la foire internationale Art Brussels, n’a pas de musée d’art contemporain. On en parlait depuis longtemps et la région bruxelloise avait pointé le bâtiment (tout en verre) du garage Citroën comme point de chute. Rudi Vervoort, président de la Région Bruxelles-Capitale, l’a annoncé ce jeudi 29 septembre: le musée d’art contemporain ouvrira bien là où il était prévu mais, chose inattendue, il ouvrira en collaboration avec le Centre Pompidou à Paris.

Une alliance franco-belge – préfigurée d’une certaine manière avec la grande rétrospectve Magritte récemment inaugurée à Beaubourg- qui devrait soutenir la future programmation du centre par une politique de prêt déjà mise en place ailleurs. Le Centre Pompidou a déjà décentralisé une partie de ses collections pour les diriger vers les cimaises du Centre Pompidou de Metz inauguré en 2010. Une pratique qui ferait des adeptes puisque le Louvre de Lens travaille en collaboration avec le Louvre de Paris, maison mère, depuis 2012.

C’était l’une des grandes interrogations du projet bruxellois: oui à un centre d’art contemporain mais pour y mettre quoi? Cette jointventure avec Paris répondra-t-elle à la question? Quels autres avantages apportera-t-elle au concept? A quoi s’astreint la région dans le protocole d’accord? Autant de questions qu’on ne manquera pas de poser à Rudi Vervoort une fois l’annonce faite.  

Plus d'actualité