«La victoire est un état d’esprit» : la pub de Vuitton détounée pour encourager les Diables face à la Croatie

En guise de préface au match des Diables Rouges face à la Croatie, l’Union belge de football a publié un détournement de la campagne publicitaire qui réunissait Messi et Ronaldo pour la luxueuse marque Louis Vuitton.

Cette fois, c’est Lukaku et De Bruyne qui s’ «affrontent » lors d'une partie d'échecs.
Cette fois, c’est Lukaku et De Bruyne qui s’ «affrontent » lors d’une partie d’échecs @BELGAIMAGE

«Ils ont besoin de notre aide. Ignorons les détracteurs et soutenons l’équipe en route vers le prochain match», disait Vincent Kompany après la défaite de la Belgique face au Maroc. Pour soutenir les Red Devils avant le match couperet de ce jeudi (la victoire est obligatoire, ou presque, pour se qualifier en huitième de finale de la Coupe du Monde 2022), l’Union royale belge des Sociétés de Football Association (RBFA) a fait sienne le mot d’ordre de Louis Vuitton : «la victoire est un état d’esprit».

Sur Twitter, L’union belge a en effet détourné la publicité qu’avait publié de la marque de luxe au premier jour du Mondial au Qatar, et qui réunissait les deux icônes du football, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. On y voit cette fois Lukaku et De Bruyne s'affronter lors d'une partie d'échecs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louis Vuitton (@louisvuitton)

À lire aussi : Kevin De Bruyne devrait-il commencer sur le banc contre la Croatie ?

Les plus observateurs auront sans doute remarqué que l’agencement des pièces sur l’échiquier en damier (qui rappelle évidemment les couleurs de notre adversaire croate) n’est pas le même que sur la photo originelle. Tant mieux : comme l’avaient détecté les aficionados des échecs en étudiant le positionnement des pièces, la partie que «disputent» Messi et Ronaldo est un hommage à une partie mythique datant de 2017, ayant opposé Magnus Carlsen et Hikaru Nakamura.

Les deux champions s’étaient alors quittés sur un match nul (une «nulle», dans le jargon des échecs). Ce qui, pour revenir au match Belgique-Croatie qui nous occupe ce jeudi, aurait été un bien trop mauvais présage…

À lire aussi : Petit rappel avant le match des Diables Rouges : voici les paroles de la Brabançonne, notre hymne national

Sur le même sujet
Plus d'actualité