Les Nuits: gagnez vos places pour les concerts de Kompromat, Molécule live, Kap Bambino et Glauque

Ne ratez rien des Nuits! Moustique vous offre chaque jour des places pour un concert différent. Participez avant minuit ce samedi 13 avril et gagnez vos places pour les concerts de Kompromat, Molécule live, Kap Bambino et Glauque.

Concours © Moustique

Glauque et Kompromat font partie de nos bons plans des Nuits Botanique. On vous en parlait dans le Moustique du 6 mars 2019. Extraits.

Glauque

En janvier 2018, Glauque donnait son premier concert au Quai 12, dans son fief namurois. Un an plus tard, le duo devenu quintette a raflé la plupart des prix au Concours Circuit, est en finale du concours Du F. dans le texte, figure dans le line-up de tous les gros festivals francophones de l’été et se fait payer des bières par des directeurs artistiques de labels français en quête de la nouvelle poule aux œufs d’or. Pour une fois, le buzz ne vient pas d’Internet, où le groupe est plutôt discret (quelques posts sur Facebook, un seul clip), mais du live. “Au Quai 12, nous étions à deux sur scène, explique Louis Lemage, fondateur de Glauque. Le projet s’est très vite élargi à cinq personnes: Aaron, mon frère Lucas, Baptiste, Adrijean et moi-même. Notre force réside dans notre volonté de tout jouer en live et de nos différents backgrounds. Nous avons tous des goûts différents. Ce qui nous unit, c’est notre volonté de faire de la musique non cloisonnée.”

Chant rap, musique électro, vraie batterie, zestes de guitare, structures mélodiques en crescendo et volonté de “prendre une place en musique là où le sale fait le beau”…, Glauque ne manque pas d’arguments pour se distinguer de la meute. Auteur de tous les textes, Louis est adepte d’une écriture complexe, universelle et romantique. Trois membres du groupe ont suivi une formation musicale approfondie et deux d’entre eux sont profs de piano. “Ça aide d’avoir des musiciens qui ont fait le Conservatoire. Comme ils savent exactement ce qu’ils doivent jouer, ils sont plus dans l’énergie sur scène”, ajoute Louis. Rarement, on a vu une telle effervescence pour un groupe qui n’a qu’un seul single (Robot). Mais les garçons gèrent bien la pression. “Ces prochains mois, nous allons tout miser sur le live. Nous ne voulons pas nous donner de deadline pour notre premier album. On a beaucoup de chance de jouer aux Nuits, aux Ardentes, à Dour et aux Francos. J’ai honte de le dire, mais hormis le Bota, je n’ai jamais mis un pied dans ces festivals. Ce sera une première.” Une belle première.

Kompromat

Vu à l’Eurosonic en janvier dernier, Kompromat est le nouveau projet du champion français du dancefloor Vitalic qui s’associe pour l’occasion à la chanteuse déjantée Rebeka Warrior (du groupe Sexy Sushi) pour un cocktail électro/rock. Niemand, premier single illustré par un clip délirant de Bertrand Mandico, nous replonge dans les ambiances hédonistes des débuts de la scène techno berlinoise.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité