Sélection Bota de septembre: gagnez vos places!

Nos journalistes musicaux ont pointé les concerts immanquables de septembre au Botanique. Et Moustique vous offre des places pour y assiter. Allez jouer jeunesse.

concours_1200_botseptembre

La saison des festivals est terminée, bye bye les plaines, bonjour les salles! Dans la rentrée du Bota, nous avons choisi 3 dates aux ambiances bien différentes et on vous y invite!

Clap Your Hands Say Yeah – The Ruby Suns

Têtes bien connu du rock indie depuis 12 ans, les New-Yorkais de CYHSY reviennent visiter le Bota avec leur dernière et cinquième production « The Tourist ». Jamais à l’arrêt, toujours en recherche de sonorités en marge des codes, le groupe emmené par Alec Ounsworth prouve qu’il a encore des choses à dire et des pistes à explorer. Si les CYHSY n’ont rien perdu de leur pertinence sur disque, on a hâte de voir le résultat dans la Rotonde trois ans après leur dernière escale au Botanique. H.L.

Mardi 12/09 à la Rotonde.

OU

The Districts – A Boy With A Beard

Révélé en 2015 avec son deuxième album “A Flourish And A Spoil”, le groupe originaire de Lititz, petite cité tranquille de Pennsylvanie, revient sur nos terres pour dévoiler les mélodies de “Popular Manipulations”. Aux frontières de la pop lo-fi et du rock plus expérimental, le quatuor dégage une belle énergie live et s’impose comme un des tickets les plus excitants de cette rentrée Botanique. Et pourtant, il y a concurrence. 

Lundi 25/09 à l’Orangerie

OU

Faire – Pépite 

Les succès de Juliette Armanet ou Fishbach l’ont prouvé : en 2017, le top du chic, c’est de chanter en français. Une tendance lourde qu’on vérifie encore avec cette soirée partagée entre Faire et Pépite. A l’image de leur patronyme, les premiers sont des hommes d’actions puisqu’ils ont déjà sorti deux EPs cette année. Sur Tamale et C’est l’été, les protégés du très actif label Microqlima foutent un bordel pas possible à coup de slogans WTF (« On est tous des putes ») portés par des beats synthétiques aussi stables qu’une balle magique dans une machine à laver. Quand ils ne sont pas en train de sauter partout, les Français sont aussi capables d’installer de longues plages d’ambiances captées bien au-delà de la stratosphère. Quelque part entre TTC, Salut C’est Cool et Jupiter (la planète). Changement d’atmosphère avec Pépite dont le doux nom colle parfaitement à la pop soyeuse qu’ils proposent. Le duo, aussi sorti des écuries Microqlima, navigue sur des flots aux reflets pastels en quête de romantisme et de douceur de vivre. Même s’il ne le reconnait qu’à demi-mots, il y a incontestablement du Jean-Louis Aubert dans le chant lancinant de Thomas. Posé sur des compos qui font le pont entre la variété de leurs parents et les références actuelles du genre, Pépite c’est Téléphone qui rencontre Beach House. Après un premier EP paru l’année dernière, le tandem est revenu câliner nos oreilles avant l’été avec « Sensations », joli single brillant qui donne envie d’en voir plus dans la rotonde. – H.L.

Vendredi 29/09 à La Rotonde

Participez avant le 11/9.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité