Jeu vidéo

  • Mais certains mineurs ont trouvé la parade. - AFP

    « J’ai envie de pleurer » : c’est les vacances d’été mais Zhang Yuchen, 14 ans, doit trouver un autre passe-temps que son jeu vidéo favori, après un durcissement réglementaire en Chine pour lutter contre l’addiction des jeunes. Certains enfants peuvent passer leurs journées scotchés à leur écran. Un phénomène décrié depuis longtemps en Chine pour ses […]