Virginie, sur le fil…

Le plus grand kif de Virginie Hocq reste le contact direct avec le public. Son 5eseul en scène nous le prouve.

1230713

Sur le fil… Drôle de titre. A double sens. Qui fait référence à tous ces fils de vie que la comédienne tire pendant son spectacle pour interpréter les personnages qui y sont attachés. Qui signifie aussi que le théâtre est un exercice périlleux, acrobatique. Que celui ou celle qui s’y risque mise gros. Et joue peut-être sa vie. Virginie Hocq a eu l’intelligence de ne pas s’asseoir sur ses lauriers. Elle aurait pu. Son dernier spectacle, Pas d’inquiétude, a tourné pendant trois ans, notamment en Belgique et en France!

Mais la jeune femme aime se mettre en danger. (Se) surprendre. Du coup, elle s’entoure de nouveaux visages. A l’écriture, notamment. Mais aussi à la mise en scène, assurée cette fois par Isabelle Nanty, une spécialiste du genre. Pendant une heure et demie, on la suit d’un fil à l’autre. D’un délire à l’autre. La transition se fait parfois dans une même phrase. Sans souffler. En un quart de seconde, Virginie devient Claire, hôtesse de l’air qui noie sa déprime dans le champagne des premières classes. Puis Viviane, mannequin pour paquets de cigarettes. Ou encore une Marie Antoinette dont l’encombrant jupon sert de débarras. Et il y en a comme ça une bonne dizaine. Sur le fil… Entre une mécanique bien huilée et des moments de liberté et d’impro. Entre un humour bon enfant et un autre, plus féroce, que la comédienne tire vers des frontières qui feront sans doute grincer quelques molaires. Entre des sketches écrits et des gags purement visuels où elle assume pleinement son côté clown. Entre elle et un public dont elle met souvent l’imaginaire à contribution.

S’il est vrai qu’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui, il faut surtout que ce soit drôle. Alors, que la funambule se rassure: son pari est réussi. Et pas sur le fil! – E.R.

> SUR LE FIL, le 29/11 à Ath, le 30/11 à Mouscron, le 11/12 à Nivelles, le 12/12 à Welkenraedt, le 13/12 à Seraing, le 17/12 à Binche… www.virginiehocq.be

Plus d'actualité