Trois visites à faire lors de la Journée du Patrimoine en Wallonie

Au fil des thématiques proposées par les Journées du Patrimoine en Wallonie (JPW) en 25 ans et au vu de leur succès (environ 350.000 visiteurs en moyenne par édition), il apparaît clairement qu’à côté des édifices prestigieux, richesses historiques et esthétiques, le public s’émerveille aussi devant un jardin, une demeure privée, une chapelle de campagne, un ancien site minier, un lavoir, un moulin à vent.

936253

Pour cet anniversaire exceptionnel, les JPW ne font donc pas dans le détail. À côté de nos sites reconnus par l’Unesco comme faisant partie du patrimoine mondial de l’humanité et d’autres qualifiés d’exceptionnels par la Région wallonne, les visiteurs pourront s’imprégner des lieux ressentis comme “extra” ordinaires simplement parce qu’ils ont marqué la vie de nos anciens et nos vies. Et en guise de cadeau, il y aura aussi, plus que les autres années, du jamais-montré, du jamais-vu, ou du déjà-vu à redécouvrir autrement. Le programme est consistant. Cherchez bien. Moustique vous propose ses “extras”.

Mons – Les minières néolithiques de Spiennes

Classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ces centres d’extraction du silex sont parmi les plus vastes et les plus anciens d’Europe. Mis au jour au XIXe siècle, ils révéleront au fil des fouilles toutes les solutions trouvées par nos ingénieux lointains ancêtres pour extraire le silex, matériau idéal pour fabriquer des grattoirs, des haches. À Spiennes, les mineurs descendaient dans des puits de 1 mètre de diamètre allant jusqu’à 16 mètres de profondeur. De là partaient des galeries. La taille du silex se faisait en surface. Tout cela vous sera raconté par des archéologues au cours d’une balade qui vous mènera de Mons à ce site d’exception qui s’étend sur 100 hectares aux portes de la ville.

> Le 7/9 uniquement, de 13 à 17h. Départ de la balade et de la visite guidée à l’hôtel de ville de Mons. Pour les enfants, ateliers d’initiation à la taille du silex et aux techniques de fouilles. 065/33.55.80. www.mons.be

Liège-L’ancien hospice Sainte-Agathe

Ce remarquable ensemble de bâtiments aura tout été: un couvent de sépulchrines au XVIIe siècle, puis une infirmerie militaire, une école de vétérinaire en 1830, un hospice pour aliénés… On a même imaginé un moment le transformer en hôtel de luxe. Finalement racheté en 2010 par la société Lampiris, il a eu droit à d’importants travaux de restauration. Des bureaux et des appartements y ont été aménagés. Seule l’ancienne chapelle, classée en 1977, doit encore être rénovée. Pour la première fois, à l’occasion des JPW, le public découvrira ce témoignage d’une réappropriation très réussie du passé par le présent. Intéressant.

> Les 7 et 8/9, de 10h30 à 18h (pause entre 12h30 et 13h30). Visites guidées toutes les demi-heures. Rue Saint-Laurent 54, 4000 Liège. 04/232.98.51. www.lampiris.be ou www.crmsf.be

Genappe (Baisy-Thy) – Les orgues de l’église Saint-Hubert

La visite de cet édifice brabançon (1763) est une première dans le cadre des JPW! Classées en 1980, ses orgues seront surtout mises à l’honneur. Des passionnés d’histoire locale vous en diront plus sur leur fabrication et leur fonctionnement. Au passage, jetez un œil sur la collection d’habits liturgiques et sur le ciboire offert par une princesse russe en 1817. N’oubliez pas la stèle commémorative de Godefroi de Bouillon. Oui, il subiste quelques hésitations sur le lieu de naissance du célèbre croisé: Boulogne-sur-Mer ou ici, à Baisy-Thy?

> Les 7 et 8/9, de 13 à 17h. Rue Godefroi de Bouillon, 1470 Baisy-Thy. 0477/20.27.67.

Sur le même sujet
Plus d'actualité