Théâtre: Toutes nos mères sont dépressives

Reprise d'un spectacle hilarant qu'il faudrait offrir à la fête des mères aux mamans qui savent ce que rire veut dire.

803305

Attifés et perruqués, Thibaut Nève et Quentin Marteau s’en donnent à cœur joie dans le rôle de leurs mères. Ils jubilent, même si Toutes nos mères sont dépressives n’est pas (seulement) une farce grotesque.

Le texte – fort, de Thibaut Nève – évoque la figure de la mère, possessive, envahissante, casse-bonbons, mais aussi la difficulté à couper le cordon, d’arrêter de jouer pour ou contre celle qui nous a élevé, de se détacher sainement d’un amour encombrant.

L’intelligence du texte, l’astucieuse mise en scène de Jessica Gazon et le talent complémentaire des deux comédiens, copains comme cochons dans la vie, font mouche. A sa création, la pièce s’est jouée à guichets fermés. Ne manquez pas ça.

JUSQU’AU 23/3. Théâtre de la Toison d’Or, galerie de la Toison d’Or, 1050 Bruxelles. 02/510.05.10. www.tto.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité