Théâtre: Le serpent à sornettes

Dans une société où les églises se vident ou l'Eglise est accusée de beaucoup de maux (homophobie, pédophilie, tutti quanti), Jean-Marie Piemme taille un costume au ministère des prêtres. 

648642

Pour couper droit, près du corps et là où ça fait mal, Piemme imagine un tailleur chargé de livrer le nouvel habit de Dieu. Mais qui dit livraison dit facture et lorsque l’intendant de Dieu laisse entendre qu’elle tombe plutôt mal – car oui, même Dieu connaît la crise – certains petits arrangements sont évoqués…

La vue de ce Serpent à sornettes, qui siffle sur nos cierges; provoque un questionnement autour des difficultés à croire et à faire croire. Un persiflage sain et sensé produit par un tandem – Piemme-Sireuil (à la mise en scène) – électrique et tonique.

Du 6 au 14/11. Théâtre de Namur, place du Théâtre, 5000 Namur. 081/226.026. www.theatredenamur.be 

Sur le même sujet
Plus d'actualité