Théâtre: Le bruit des os qui craquent

Reprise du spectacle choc Le bruit des os qui craquent autour du thème des enfants-soldats. A voir.

772767

Sa famille a été décimée, elle a été enlevée dans son village par les rebelles qui l'ont dressée. Elikia sait obéir, mais elle sait aussi se servir d'une arme.

Elikia a 12 ans et plus beaucoup d'espoir dans les yeux. Alors, elle protège ce qu'il reste à protéger de son être pour qu'il ne s'effondre pas totalement. C'est compter sans l'arrivée au camp d'une autre enfant – Josefa, 10 ans – qui lui rappelle le parcours qu'elle a elle-même suivi. Ensemble, les deux filles prennent le large. C'est cette fuite que Le bruit des os qui craquent raconte, alternant les récits d'étapes et l'histoire vue par l'infirmière qui a réuni les deux gamines à la fin de leur périple.

Autour du thème des enfants-soldats, le texte de cette pièce de la Québécoise Suzanne Lebeau renverse tout sur son passage. La puissance des mots en fait un des spectacles les plus commentés depuis sa création au Théâtre de Poche en 2011 dans une mise en scène – de Roland Mahauden – simple et efficace qui met en évidence le texte dont les passages en lingala et en kinyarwanda sont surtitrés en français et en néerlandais. Un spectacle qui s'inscrit parfaitement dans le cadre de la politique de programmation d'un lieu qui n'a jamais baissé les bras devant l'offense de la violence. 

Le bruit des os qui craquent. Du 31/1 au 16/2. Théâtre de Poche, chemin du Gymnase 1A, bois de la Cambre, 1000 Bruxelles. 02/649.17.27. www.poche.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité