Théâtre: Hétéro-Kit aux Riches Claires

Dans Hétéro-kit, un homo découvre qu'il ne l'est pas. C'est le monde à l'envers?

221173

Un homo trentenaire en recherche d'emploi remet sa vie en question le jour où il a une érection devant sa conseillère chômage. Sous les traits de François Membré (ce nom!), Yann Mercanton inaugure avec un plaisir non dissimulé la nouvelle petite salle des Riches-Claires. Avec pour simple décor un carré tendu de velours rouge et une table customisée par ses soins, le comédien décortique les nouvelles relations amoureuses, à l'heure où l'homosexualité n'est plus un tabou et où l'amour se rencontre sur Internet. "Nos lits sont devenus des halls de gare et nos corps des plats à emporter", balance le jeune auteur, enfilant une perruque blonde entre deux pas de danse.

Endossant pas moins d'une quinzaine de rôles (l'ex-petit copain homo-hystéro, la nymphomane psychopathe, l'hétéro refoulé qui fait son coming in, le vieil homo mélancolique – sublime – ou la lesbienne aigrie qui dirige un atelier tricot), Yann Mercanton livre une pièce drôle et légère qui interroge sans détour la question du genre. Dépassant la crudité du texte avec une souplesse de chat et un humour ravageur, sa manière de jouer sur les clichés homme/femme, homo/hétéro raconte surtout l'histoire vraie de la nature humaine. Quel que soit le bord, on adore.

Hétéro-kit. Du 1er au 18/2, Riches-Claires, rue des Riches-Claires 24, 1000 Bruxelles. 02/548.25.80. www.lesrichesclaires.be

Plus d'actualité