Théâtre: Fugueuses

Fugueuses, créé par Muriel Robin et Line Renaud, dans une version Galerie avec Louise Rocco et Marie-Hélène Remacle. Savoureux.

337379

Succès du boulevard parisien, Fugueuses débarque en trombe aux Galeries de Bruxelles avec Louise Rocco et Marie-Hélène Remacle dans les rôles créés par Line Renaud et Muriel Robin en 2007. Sorte de Thelma et Louise à la française, la pièce écrite par Pierre Palmade et Christophe Duthuron raconte l’échappée belle de deux femmes en rupture.

Deux femmes que tout oppose. Trop docile, Margot fuit sa vie de femme au foyer. Claude, elle, fuit sa maison de retraite. A la fois cynique et drôle, Fugueuses fonctionne sur un très bon duo d’actrices qui, en prenant la tangente, prennent aussi un plaisir fou à se provoquer, et à nous interpeller. Comme cette scène où Margot et Claude se tapent un gueuleton à la santé d’une vieille copine… sur sa tombe!

En dix tableaux réalistes qui les baladent d’une route nationale aux barreaux d’une cellule, les deux pétroleuses affrontent leurs points de vue sur la vie, alors qu’une génération les sépare. A 80 ans, Claude défend l’amour libre et détaille la liste de ses amants, alors que Margot n’a jamais connu que son mari et sa vaisselle… Si la mise en scène sans risque de ce "road-théâtre" (signée David Michels) se contente parfois du seul jeu des comédiennes (savoureuse Louise Rocco en vieille dame indigne), ce qu’on préfère, c’est les moments où la tendresse affleure sous le masque des personnages.

Et c’est ce qu’on aurait peut-être voulu voir un peu plus éclore sur scène, parce que la cavale drolatique de ces deux femmes est aussi une quête d’amour.

FUGUEUSES. Jusqu’au 15/4. Théâtre des Galeries, Galerie des Princes 6, 1000 Bruxelles. 02/512.04.07. www.trg.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité