Théâtre au Vert

Affiche de fête pour la dixième édition de ce "festival de théâtre à la campagne".

59076

En dix ans, le festival Théâtre au Vert a trouvé sa place dans l'été théâtral. La preuve? Cette affiche anniversaire plutôt époustouflante.

Premièrement, une soirée d'ouverture mise en scène par Eric De Staercke avec 27 comédiens (Dominique Rongvaux, Julie Duroisin, Catherine Derolier…) réunis sous le chapiteau des Baladins du Miroir pour une représentation unique: le Grand cabaret anniversaire. Deuxièmement, une série de reprises de la saison passée, dont certaines parmi les plus drôles qui soient: Toutes nos mères sont dépressives de Thibaut Nève, gros succès joué à guichets fermés lors de sa création, hymne à la figure maternelle bourré d'autodérision.

Mes nuits sans Robert, le second seule-en-scène de Véronique Gallo (On ne me l'avait pas dit) où une célibataire mal en point décrie le cinéma, cause selon elle de tous ses tracas amoureux. Le cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht, dans la version de Jasmina Douieb. Et troisièmement, la reprise par les Baladins du Miroir, fidèles de l'événement, de la pièce donnée par la troupe lors de la première édition de Théâtre au Vert, en 2002: La Troupe du Roy répète "Le cocu imaginaire" de Molière. Et en plein air, s'il vous plaît! – A.N.

> Du 25 au 28/8. Différents lieux à Thoricourt (Silly). De 8 à 15 €/spectacle. 068/65.96.26, www.theatreauvert.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité