Tellement XXe siècle!

Il vous reste exactement deux semaines pour découvrir la captivante expo du Mac’s qui croise art contemporain et science-fiction.

728597

"Tout est en train de devenir de la science-fiction. Des marges d’une littérature presque invisible est née la réalité tangible du XXe siècle", écrivait J.G. Ballard. Et l’art qui l’accompagne aurait-on envie d’ajouter.

Le Mac’s rend hommage à ces œuvres d’arts plastiques nées de la contamination des grandes obsessions de la science-fiction: voyage dans le temps, quatrième dimension, mondes postapocalyptiques, aliens et cyborgs.

L’expo s’ouvre sur une œuvre d’Anthony McCall, on pénètre dans une Grange aux foins plongée dans l’obscurité totale et habitée de deux cônes de lumière qui tracent au sol des motifs ogivaux qui semblent dialoguer entre eux.

La projection de La jetée de Chris Marker et du film Spiral Jetty de Robert Smithson ouvre les portes de l’espace et du temps. Édith Dekyndt dépose un bouquet de fleurs qui laisse entendre quand on s’approche la musique du mouvement des atomes.

Aux côtés d’un portrait du groupe Kraftwerk en cyborgs signé Anton Corbijn, le parallélépipède rouge simplement posé contre le mur de John McCracken rappelle le monolithe de 2001, l’odyssée de l’espace. Pour tous les aventuriers de l’hyperréel.

S.F. – ART, SCIENCE ET FICTION, jusqu’au 17/2. Mac’s, Grand-Hornu, tous les jours sauf le lundi, de 10 à 18 h.
www.grand-hornu.eu

Sur le même sujet
Plus d'actualité