[SPECTACLE] Sois Belge et tais-toi

Seizième édition de Sois Belge et tais-toi!, plus célèbre revue politique-comique à l'est des polders. Seize, comme dans le 16 rue de la Loi, bien sûr. Et la plupart des numéros de cet incontournable rendez-vous de fin d'année de tourner autour des préparatifs fébriles de la mère des élections (fédérales, régionales, européennes), le 25 mai prochain.

997880

 Sketches, bons mots, chansons, chorégraphies: une fois de plus, la bande aux deux Remy (le père André, le fils Baudouin) fait feu de tout bois pour croquer le paysage institutionnel belge, appuyé comme l'an dernier par un dispositif vidéo qui fait définitivement sortir la revue de l'âge des salles de patronage. On a aimé la capacité de Baudouin Remy à pousser toujours plus loin ses personnages d'Elio Di Rupo et du prince Philippe, on a découvert sous un autre jour Wouter Beke, François De Brigode ou Alexander De Croo (excellent Dimitri Oosterlynck). Evidemment, l'exercice est inégal. Souvent, ça passe et ça déglutit (de rire). Parfois, ça casse… Le climax du spectacle reste cependant la propriété de l'indécrottable Joël Riguelle. Sa leçon de néerlandais (ici, un cours sur les heures), incise gratuite mais jubilatoire dans le spectacle, l'emporte toujours largement à l'applaudimètre. Que voulez-vous: dans une revue politique, quand on est à la fois comique et bourgmestre de Berchem-Sainte-Agathe… – D.B.

> SOIS BELGE ET TAIS-TOI! N° 16, UN PARFUM D'ELECTIONS .  Jusqu'au 21/12 au Théâtre Saint-Michel, rue Père Eudore Devroye 12
, 1040 Bruxelles, puis dans toute la Wallonie. www.soisbelge.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité