Spectacle: Delicatissimo de la Framboise Frivole

La Framboise Frivole livre une troisième œuvre, Delicatissimo. Et c'est toujours aussiRigoletto!

784049

L’un est au violoncelle et au chant. L’autre au piano – enfin, au-dessus, en dessous, à côté ou derrière, tout dépend dumoment du spectacle et quand il n’est pas sur l’iPad!

Carcet "instrument" fait désormais partie de l’attirail de La Framboise Frivole alias Peter Hens et Bart Van Caenegem. Ce couple virtuose et déjanté a déjà fouillé les poubelles de la grande musique avec Pomposo et Furioso pour nous livrer les trésors délaissés par Bach, Beethoven ou Ravel, dont ils ont retrouvé trace notamment chez Florent Pagny. C’est vous dire la notion du déchet…

Aussi drôle que virtuose, aussi rock que classique, les deux compères passent sans difficulté de Vivaldi à Bowie, de Gainsbourg à Chopin, de Stayin Alive au Requiem de Mozart, ou de la musique de l’Agence tous risques à Assurancetourix. Et ça ne sonne jamais faux.

Ils ne sont que deux, mais ils font autant de bruit, enfin de musique, qu’un ensemble symphonique. Et s’ils portent le même frac que les musiciens classiques, Peter et Bart sontloin d’avoir le même air – et quel air! – engoncé. Le Jerry Lee Lewis pince-sans-rire et l’Angelo Branduardi sans cheveux ou presque restent sans cesse au diapason de leur style décalé. Et c’est sans bémol qu’ils recueillent les "bravissimo"…

Delicatissimo. Le 22/2, Centre culturel de Spa. Le 23/2, Maison de la culture d’Arlon. Le 5/3, Centre culturel de Dinant. Les 8 et 9/3, Bozar Bruxelles. www.mallemolen.be

Plus d'actualité