SOS Planet: La plus grande expo au monde sur le réchauffement climatique

Un univers de glaciers, des images de pans d'icebergs entiers qui s'effondrent, un grand fracas, de l'eau à vos pieds. Dans des jumelles, vous voyez, sur la glace, des animaux en danger, comme l'ours polaire.

3741

Un univers de glaciers, des images de pans d’icebergs entiers qui s’effondrent, un grand fracas, de l’eau à vos pieds. Dans des jumelles, vous voyez, sur la glace, des animaux en danger, comme l’ours polaire.

Vous marchez sur la banquise. Le sol tremble et se craquelle, le vent souffle dans vos oreilles… La gare futuriste de Liège-Guillemins accueille, dans le cadre de la présidence belge de l’Union européenne, l’exposition "SOS Planet". Ses 6.000 m² de décors très réalistes, truffés de nouvelles technologies telles que la 3D, sensibilisent aux enjeux climatiques. Si la forme de cette exposition est très impressionnante, le fond est également bien présent. Rien d’étonnant puisque le climatologue et vice-président du GIEC, Jean-Pascal Van Ypersele, en est le directeur scientifique.

Fonte des glaces, sécheresse, inondations, autant de situations découlant du réchauffement climatique dans lesquelles vous êtes plongé. Vous déambulez encore dans le lit d’une rivière asséchée et traversez les pièces d’une maison indonésienne sur le point d’être inondée. Ses occupants, résignés, ont déjà fait leurs bagages. Les hommes ne sont pas les seuls à souffrir du mal-être de la Terre, les animaux en pâtissent aussi, comme vous l’expliquent des rhinocéros dans votre audio-guide.

La deuxième partie de l’expo, intitulée "L’homme s’alarme", est surprenante par ses décors. La première partie, "L’homme observe", a quant à elle le mérite de rappeler clairement l’histoire de notre planète en grandes étapes: l’apparition des plantes, puis des animaux… Les enfants touchent de vrais fossiles, dents de requin, silex… Les parents se rendent compte que des civilisations antérieures ont disparu à cause d’une mauvaise gestion de l’environnement: les Mayas, la civilisation de la vallée de l’Indus…

Heureusement, "L’homme réfléchit", dans la troisième partie de l'expo. Ce qui est surtout intéressant ici, ce sont les écrans sur lesquels vous voyez défiler en temps réel le nombre d’hectares de forêt détruite cette année, le nombre de personnes n’ayant pas accès à un puits d’eau potable… Autant de réalités insoutenables contre lesquelles "L’homme agit", la dernière partie de "SOS Planet". Ici, vous prenez la place d’un parlementaire et décidez si oui ou non il faut fermer nos centrales nucléaires. Mais vous êtes également invité à agir pour la planète au quotidien. Vous apprenez par exemple que si, une fois par semaine, tous les Belges remplaçaient la viande par des produits végétaux, les émissions de CO2 de notre pays diminueraient de la quantité de CO2 émise par… 300.000 voitures!

La visite se termine par la projection d’un film en 3D. Vous chaussez vos lunettes pour voir apparaître devant vous le personnage principal: une tortue. Elle parle de sa rencontre avec les humains, qui l’ont à plusieurs reprises mise en danger, mais une fois sauvée… La morale est à méditer et, à l’image de toute l’expo, le film est ultraréaliste. Vous vous écartez même lorsqu’un chalutier lance un harpon sur une baleine, par peur d’être touché! Une visite décoiffante à conseiller autant aux enfants qu’aux adultes pour prendre un peu plus conscience du réchauffement climatique et trouver des pistes pour agir. – J.A.

> Du 4/9 au 1/5/2011. Ouvert tous les jours de 10 à 19h. Le mercredi, nocturne jusque 22h. Au parking niveau 1 de la gare TGV de Liège-Guillemins. Adultes: 9 €. Enfants de 7 à 18 ans: 7 €. Gratuit de 0 à 6 ans. 04/224.49.38, www.sos-planet.eu

Sur le même sujet
Plus d'actualité