Soeurs Emmanuelle

 Laurence Bibot convoque ses icônes féminines. De Simone Veil à Catherine Deneuve en passant par Sandra Kim...

19687

Laurence Bibot convoque ses icônes féminines. De Simone Veil à Catherine Deneuve en passant par Sandra Kim…

Simone Veil invitée d’une émission radio matinale en compagnie de la chroniqueuse Lady Cokaïne. Sandra Kim reçue par le roi pour résoudre la crise. Catherine Deneuve en tournage chaussée de Ninove. C’est délirant? Plus encore dans l’imagination de Laurence Bibot!

Dans une mise en scène très rythmée de Nathalie Uffner, la comédienne incarne tour à tour chacune de ses « héroïnes » et Céline Michon, une réalisatrice très très cruche qui sert de fil rouge à la pièce. Une cape et voici Laurence Bibot transformée en Amanda Lear. Un accent suave et c’est Catherine Deneuve qui s’installe. Un petit air pincé et nous voici en compagnie de Catherine Dolto, la fille de Françoise, la sœur de Carlos.

Au-delà de l’impressionnante maîtrise (les transformations, sans accessoires ou presque, sont époustouflantes), il y a surtout un bon délire. Laurence Bibot s’amuse et nous amuse. Du concours Eurovision 1986 à la visite du couvent de sœur Emmanuelle, en passant par l’école des sosies d’Amanda Lear, la comédienne en grande forme revisite l’histoire féminine à sa manière. Forcément déjantée. – A.N.

> Jusqu’au 9/4. Théâtre de la Toison d’or, galerie de la Toison d’or 396-398, 1050 Ixelles. Du me. au sa. à 20h30. De 15 à 21 €. www.ttotheatre.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité